lundi 16 mai 2022

Nos soldats disposeront d’un nouveau camouflage pour la tenue de combat à partir de 2024

Le bariolage participe directement à la réussite de la mission du combattant. Il lui permet de se camoufler, de ne pas être distingué dans son environnement, de jour comme de nuit. Il constitue également l’identité visuelle de l’armée française.

L’actuel bariolage polychrome a constitué, au moment de son introduction, dans les années 90, une importante avancée opérationnelle.

Le bariolage multi-environnement (BME) destiné à remplacer les deux bariolages actuellement en vigueur dans les forces conventionnelles françaises : Bariolage Centre-Europe (CE) et désert.

Ce nouveau bariolage accompagnera la généralisation du treillis F3 à l’ensemble des armées, direction et services. L’adoption du BME répond aux besoins suivants :

  • Le développement d’un nouveau bariolage vise avant tout à accroître la furtivité du combattant. (25% de gains en délai de détection).
  • Le changement est ensuite motivé par le besoin de renouveler l’identité visuelle des armées françaises qui est associé, depuis 30 ans, au graphisme Centre-Europe. Ainsi, le BME est constitué de 6 couleurs en formes brisées mixtes, aux contours légèrement pixelisés, atténuées par un dégradé avec la présence de blancs et de branchages.
  • Enfin, l’adoption d’un nouveau bariolage, en remplacement des bariolage déserts et CE, est une source de rationalisation et d’efficacité logistique (Disparition de deux bariolages, mais création d’un bariolage zone enneigée).

Conçu et réalisé par la STAT de l’armée de Terre, il a été industriellement mis au point par le service du commissariat des armées (centre interarmées du soutien, « équipement Commissariat » – CIEC) avec une entreprise française.

Les premiers travaux de conception ont débuté en mars 2016. Le graphisme élaboré a fait l’objet de comparaisons avec un panel de bariolages contemporains. La performance opérationnelle et l’esthétique ont été retenus comme critères centraux.

La tenue de combat BME commencera à être distribuée aux armées françaises à compter de 2024, (avec la généralisation du treillis F3).

Le ministère des armées va investir environ 200 M€ dans le cadre de la LPM pour doter les militaires des armées et services d’un treillis de nouvelle génération.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB