Réseaux sociaux : Nature et conséquences pour les forces armées (CICDE)


Selon cette étude « la simple logique d‘échange doit s’effacer au profit d’une aptitude à capter l’attention, afin de partager sur les réseaux sociaux des contenus ayant un fort impact. Cette capacité à attirer l’attention impose de réfléchir au contenu et à la forme du message, de faire preuve de créativité. La diversité des sujets (opérations extérieures en cours, équipements) donne matière à créer l’attention en ligne, notamment auprès des plus jeunes. On retrouve ainsi une certaine marge d’initiative. »

Force est de constater que le CICDE propose des orientations que THEATRUM BELLI applique depuis…7 ans.

Previous Manifestation anti-drones en Grande-Bretagne
Next Faut-il s'inquiéter de la militarisation de la mer Caspienne ?, par Marie-Noëlle FROMAGE (CESM)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.