Après avoir abattu le 10 novembre, dans la région de Ménaka au Mali, Bah ag Moussa, chef militaire du Rassemblement pour la victoire de l’Islam et des musulmans (RVIM), groupe affilié à Al-Qaïda, et l’un des principaux adjoints de son chef Iyad Ag Ghali, la force Barkhane a éliminé une trentaine de djihadistes. Le jeudi …

0 2

Période propice du 11 novembre pour se rappeler de ceux qui se battent contre l’obscurantisme islamique au Mali (et en France) et y meurent… alors d’autres se mettent en grève pendant un état d’urgence sanitaire. Certes, quand l’État autorise les manifestations politiques et contestataires en période de confinement mais pas les autres réunions de quelques …

0 8

La question mérite d’être posée. Ancienne puissance coloniale dans la bande sahélo-saharienne, la France est restée plus ou moins impliquée par des accords de défense depuis la décolonisation. La dégradation cependant de la situation régionale en raison de la menace islamiste l’a contrainte à s’impliquer de nouveau et directement. La stabilisation de cette région composée …

2 4

2 octobre 1187 : Jérusalem se rend à Saladin. Assiégée par une armée de 40 000 hommes depuis le 20 septembre, la ville, très affaiblie, se rend après les négociations que mène Balian d’Ibelin avec Saladin. A la différence des Croisés qui lors de la prise de la ville (15 juillet 1099) ont massacré une partie de …

0 6

Le 4 mai, le légionnaire de 1ère classe Kévin CLÉMENT, du 1er régiment étranger de cavalerie (1er REC) de Carpiagne, est mort au combat au cours d’une opération conduite par la force Barkhane dans le Liptako malien.   En milieu de matinée, son sous-groupement tactique désert, engagé dans une action de harcèlement zonal et de …

0 0

Selon un communiqué du ministère des Armées, les effectifs déployés dans la bande sahélo-saharienne seront porter à 5100 militaires, soit une augmentation de 600 soldats. L’essentiel des renforts sera déployé dans la zone des 3 frontières (Mali – Burkina Faso – Niger). Une autre partie de ces renforts sera engagée directement au sein des forces …

0 0

Le lundi 25 novembre, peu avant 20 heures, heure de Paris, treize militaires français engagés au sein de l’opération Barkhane sont morts pour la France, lors d’un accident entre deux hélicoptères, un Tigre et un Cougar, dans le Liptako malien. Selon toute vraisemblance, un abordage entre ces deux aéronefs évoluant à très basse altitude serait …

0 0

Il était un spécialiste des interventions en milieu désertique. Le 11 janvier 2013, il est aux commandes de son hélicoptère Gazelle lors d’un raid dans la région de Konna, ciblant une colonne d’islamistes. Sous les tirs des patrouilles françaises, ceux-ci se replient, mais le pilote est touché à l’aine par une balle qui sectionne son artère fémorale. …

0 0