mercredi 24 avril 2024

13e rapport du HCECM : La mort, la blessure, la maladie

Aussi loin que remonte la guerre dans l’Histoire, la mort et la blessure sont inhérentes à la vie des militaires.

Pour la France, même en paix, la mort et la blessure de ses soldats demeurent une réalité.

Elle est liée à ses responsabilités dans le monde pour la défense de la paix et la lutte contre le terrorisme : depuis 50 ans, 634 militaires des armées sont morts en opérations, dans des missions qui sont celles énoncées par la loi, à l’article L4111-1 du code de la défense, premier article du statut général des militaires : « la défense de la patrie et des intérêts supérieurs de la Nation ».

L’armée de Terre, la plus touchée des forces armées de par la nature de son emploi, évalue à près de 12 500 le nombre de militaires blessés sur des théâtres d’opérations depuis 1993, dont la plupart sont des blessés psychiques souffrant d’un syndrome post-traumatique.

La guerre impose aux militaires de s’y préparer dans des conditions proches de sa réalité, de telle sorte que les militaires des armées sont aussi exposés à la mort et à la blessure durant leur phase de préparation opérationnelle.

 
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB