39e Salon du Livre de Paris : les armées présentes


« En premières lignes » pour défendre la France, les hommes et les femmes de nos armées sont bien de tous les combats. Le stand du ministère des Armées qui porte cette signature, est le reflet de la diversité de leurs engagements et un hommage à la multiplicité de leurs talents.

L’édition 2019 du Salon du Livre de Paris aura lieu du jeudi 14 au lundi 18 mars. Le stand (P17) du ministère des Armées rassemblera 7 pôles dédiés à l’armée de Terre, la Marine nationale, l’armée de l’Air, le Secrétariat général pour l’administration, le Service de santé des armées, l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense et, pour la première fois, aux éditions de l’École de Guerre. Près de 300 ouvrages seront mis à l’honneur.

Deuxième acteur culturel de l’État, le ministère des Armées développe depuis plusieurs années une véritable politique éditoriale à travers laquelle il ambitionne de faire rayonner une image du ministère, aussi riche et variée que le sont ses métiers et ses missions. Il soutient la publication d’ouvrages susceptibles de faire connaître au plus grand nombre l’histoire collective et individuelle de ses soldats, marins et aviateurs. Cette politique permet d’associer des auteurs extérieurs au ministère, de leur donner un accès à des archives rares, des lieux confidentiels ou des témoignages privés. 

Pour l’armée de Terre, trois ouvrages sont à l’honneur :

  • Pilotes de combat de Nicolas MINGASSON, lauréat du prix Erwan BERGOT. Écrivain, photographe et journaliste, il tourne son regard vers les hommes et les femmes plongés en situations extrêmes. Une œuvre pétrie d’humanité rendant hommage au CNE GAUDIN, mort en Afghanistan en 2011.
  • Engagés pour la France, 40 ans d’OPEX, 100 témoignages inédits : les auteurs, le colonel Gilles HABEREY et le lieutenant-colonel Rémi SCARPA rendent un bel hommage aux militaires engagés en opérations extérieures depuis 40 ans à travers de nombreux témoignages et des photographies rares ou inédites.
  • Les larmes des Aëlwynns : Le prince déchu. La major Myriam CAILLONNEAU, passionnée d’écriture et de sciences fiction livre son dernier ouvrage en novembre dernier. Elle fait partie des auteurs présents lors des séances de dédicaces. 

Cette année, l’armée de Terre a décidé d’enrichir son stand d’un atelier d’écriture sur le thème : « la guerre vue par un animal ». Les participants pourront s’y arrêter, prendre la plume et voir comment le lien entre le soldat et l’écrivain se construit.

Ces ateliers seront ouverts durant trois sessions de deux heures :

  • Vendredi 15 mars : 15h-17h
  • Samedi 16 mars : 10h30-12h30
  • Dimanche 17 mars : 15h-17h

Télécharger le dossier de presse

Previous L’Égypte a besoin de stabilité et de continuité
Next "La victoire d'Allah pour nous est proche, qu'Allah nous l'a promis, car vous êtes les coalisés et que nous sommes les musulmans, les alliés d'Allah et que vous ne pourrez rien faire". Un propagandiste islamiste

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.