mercredi 24 avril 2024

Bataille navale de Chesapeake : indépendance des États-Unis

Mercredi matin, 9h30. En cette belle matinée de septembre 1781, deux flottes d’une vingtaine de vaisseaux se repèrent dans la baie de la Chesapeake. Pensant apercevoir la flotte de l’amiral de Barras, la flotte anglaise se prépare à l’action.

Au total, quelques 1 400 canons du Contre-Amiral Graves de la Royal Navy s’opposent aux 1 800 canons du Contre-Amiral de Grasse de la Marine.

A ce moment-là, personne ne se doute qu’une bataille importante de l’histoire de l’indépendance des États-Unis va se jouer.

Son nom : la bataille de Chesapeake.

  • Plus de 240 ans, cet affrontement continue d’être célébré, pourquoi ?
  • Dans quelle mesure cette bataille a-t-elle impacté l’indépendance des États-Unis ?
  • Quelles analyses peut-on en tirer vis-à-vis de la situation contemporaine ?

Invité : Jean-Marie Kowalski, maitre de conférences à l’université de Paris-IV Sorbonne, spécialisé dans l’histoire maritime et navale ainsi que dans l’éthique militaire.

Marine & Océans
Marine & Océans
La revue trimestrielle "Marine & Océans" a pour objectif de sensibiliser le grand public aux grands enjeux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d'un milieu fragile. Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu’aux échanges. Les ressources qu’ils recèlent sont à l’origine de nouvelles ambitions et peut-être demain de nouvelles confrontations.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB