Un millier de ces armes incapacitantes équiperont les brigades anticriminalité et certaines unités d’intervention de la capitale. APRÈS UNE ANNÉE d’expérimentation, les forces de l’ordre vont s’équiper du pistolet à impulsions électriques. Présenté au ministère de l’Intérieur comme l’arme « antibavure » par excellence, il faisait depuis le 24 avril dernier l’objet d’un appel d’offres portant sur …