CICR : Comment protéger patients et professionnels de santé dans un État en guerre ?


Cette question reste sans réponse. Une étude menée par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans 22 pays sensibles touchés par la violence armée souligne en effet le non-respect du droit international et des conventions de Genève. En 2012, au moins 921 actes de violence ont concerné des personnels de santé, des infrastructures ou des patients, relève le CICR.

Source : Veille prospective – Santé Défense

Previous Les Editions Pierre de Taillac réédite de façon originale une célèbre BD relatant les 12 meilleures histoires de Commando durant le Débarquement de 1944
Next HéliDax et l'EALAT célèbrent le dépassement des 50.000 heures de vols sur l'hélicoptère EC-120

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.