Commande d’une nouvelle flotte de bâtiments ravitailleurs de forces pour la Marine nationale


Logistic Support Ship (LSS) « Vulcano »

La Direction générale de l’armement (DGA) du ministère des Armées annonce la notification par l’OCCAR* du contrat LSS (Logistic Support Ship) le 30 janvier 2019 pour un montant de 1,7 milliards d’euros. Ce contrat s’inscrit dans le cadre du programme « Flotte logistique » (FLOTLOG). Il permettra de remplacer les navires de ravitaillement de la Marine nationale actuellement en service par quatre nouveaux navires plus performants. La loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit que les deux premières unités seront livrées d’ici à 2025.

FLOTLOG a pour objectif de substituer des navires modernes, disposant d’une double coque et conformes aux standards internationaux, aux actuels pétroliers-ravitailleurs à simple coque entrés en service dans les années 1970-1980. Les quatre bâtiments ravitailleurs permettront de soutenir dans la durée les bâtiments déployés en haute mer (porte-avions, porte-hélicoptères amphibie, frégates), en les approvisionnant en carburants, munitions, pièces de rechanges et vivres.

Ces nouveaux navires seront dérivés du design du navire Logistic Support Ship (LSS) « Vulcano » destiné à la marine italienne, dans le cadre d’une coopération gérée par l’OCCAR, agissant pour le compte de la France et de l’Italie. Le contrat a été notifié aux Chantiers de l’Atlantique et à Naval Group.

L’OCCAR conduit plusieurs programmes pour le compte de la France et de l’Italie, soit au titre de coopérations bilatérales (frégates multi-missions et système de défense antiaérienne), soit au titre de coopérations associant d’autres pays (drone à moyenne altitude longue endurance MALE-RPAS et programme de radio-logicielle ESSOR).

Cette commande fait suite à la signature le 23 octobre 2018, par le Délégué général pour l’armement Joël Barre et son homologue italien secrétaire à la défense le Général Nicolò Falsaperna, de l’accord franco-italienLogistic Support Ship, en présence de Florence Parly ministre des Armées et Elisabetta Trenta ministre de la défense italienne.

*Organisation conjointe de coopération en matière d’armement

Previous Menaces en mer du Nord
Next Le ministère des Armées commande 14 engins de débarquement amphibie (EDA-S)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.