vendredi 17 mai 2024

Des conflits qui remettent progressivement en cause l’ordre du monde

NB. Ajout du 3 novembre.

mon billet du 1er novembre (https://theatrum-belli.com/) attirait l’attention sur mon analyse du conflit russo-ukrainien tenue sur TV5monde ce 31 octobre (https://information.tv5monde.com/les-jts/64minutes/ledition-du-31102023-17h30-tu-part-2.).

Aujourd’hui, cette analyse trouve une confirmation dans un entretien donnée à l’hebdomadaire britannique The Economist, par le commandant en chef de l’armée ukrainienne Valeri Zaloujny : « la grande contre-offensive démarrée en juin n’a pas eu l’effet escompté. Le général reconnaît franchement être «dans une impasse». «Il n’y aura probablement pas de percée profonde et belle » (Cf. Le Figaro du 2 novembre).

Certains s’étonneront de cette déclaration publique mais un général commandant en chef en temps de guerre a la responsabilité de la vie de ses hommes. Si la mission donnée par le politique ne peut être menée à bien, ou au prix de trop grandes pertes, il est bien dans son rôle.

Le dire publiquement signifie vraisemblablement une divergence non résolue avec le président Zelensky sur la stratégie menée. Situation qui sera sans doute clarifiée dans les jours ou semaines qui viennent.

Billet du 1er novembre

Les conflits prolifèrent, les germes de la déstabilisation des États occidentaux surtout européens commencent à prendre forme. Le monde construit depuis 1945 change non seulement sous la pression de nouveaux acteurs plus déterminés dans l’atteinte de leurs objectifs mais aussi en raison d’une nouvelle réalité montrant le retour du recours à la force militaire par les États. Pour atteindre un objectif militaire, nous ne pourrons pas éviter le débat sur les guerres à venir, sur les moyens à utiliser pour les gagner, le droit à appliquer dans la guerre.

Je vous fais part de mes réflexions de cette semaine sur le conflit ukrainien et la guerre dans la bande de Gaza :

Général (2S) François CHAUVANCY
Général (2S) François CHAUVANCY
Saint-cyrien, breveté de l’École de guerre, docteur en sciences de l’information et de la communication (CELSA), titulaire d’un troisième cycle en relations internationales de la faculté de droit de Sceaux, le général (2S) François CHAUVANCY a servi dans l’armée de Terre au sein des unités blindées des troupes de marine. Il a quitté le service actif en 2014. Consultant géopolitique sur LCI depuis mars 2022 notamment sur l'Ukraine et sur la guerre à Gaza (octobre 2023), il est expert sur les questions de doctrine ayant trait à l’emploi des forces, les fonctions ayant trait à la formation des armées étrangères, la contre-insurrection et les opérations sur l’information. A ce titre, il a été responsable national de la France auprès de l’OTAN dans les groupes de travail sur la communication stratégique, les opérations sur l’information et les opérations psychologiques de 2005 à 2012. Depuis juillet 2023, il est rédacteur en chef de la revue trimestrielle Défense de l'Union des associations des auditeurs de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN). Il a servi au Kosovo, en Albanie, en ex-Yougoslavie, au Kosovo, aux Émirats arabes unis, au Liban et à plusieurs reprises en République de Côte d’Ivoire où, sous l’uniforme ivoirien, il a notamment formé pendant deux ans dans ce cadre une partie des officiers de l’Afrique de l’ouest francophone. Il est chargé de cours sur les questions de défense et sur la stratégie d’influence et de propagande dans plusieurs universités. Il est l’auteur depuis 1988 de nombreux articles sur l’influence, la politique de défense, la stratégie, le militaire et la société civile. Coauteur ou auteur de différents ouvrages de stratégie et géopolitique., son dernier ouvrage traduit en anglais et en arabe a été publié en septembre 2018 sous le titre : « Blocus du Qatar : l’offensive manquée. Guerre de l’information, jeux d'influence, affrontement économique ». Il a reçu le Prix 2010 de la fondation Maréchal Leclerc pour l’ensemble des articles réalisés à cette époque. Il est consultant régulier depuis 2016 sur les questions militaires au Moyen-Orient auprès de Radio Méditerranée Internationale. Animateur du blog « Défense et Sécurité » sur le site du Monde à compter d'août 2011, il a rejoint en mai 2019 l’équipe de Theatrum Belli.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB