Florence Parly, ministre des Armées, a lancé aujourd’hui les labels « Centre d’excellence », avec l’objectif de voir émerger en France une filière solide et dynamique de recherche stratégique.


La recherche stratégique, particulièrement développée dans les pays anglo-saxons sous le nom de War Studies, est un élément clé pour la compréhension des menaces et l’anticipation des conflits futurs. Attachée à la préparation de la défense du XXIe siècle et plaçant la jeunesse au cœur de son action, Florence Parly souhaite ainsi une filière attractive, tournée vers la jeunesse, reconnue à l’international et permettant un bon accès à l’emploi.

Dans le cadre du « Pacte Enseignement Supérieur », chaque label se verra doté d’un budget annuel de 300 000 €, pour une durée de cinq ans renouvelable, soit un total de 1,5 million d’euros par projet. 14 projets ont été initialement déposés, fédérant 26 établissements et 200 chercheurs. Ce lancement était l’occasion de présenter les 5 premiers projets présélectionnés (Université Panthéon-Sorbonne Paris I, Institut Français de Géopolitique de Paris 8, Université de Bordeaux, Université Grenoble Alpes, Université Jean Moulin – Lyon III).

La ministre des Armées a également profité de cet événement pour annoncer la création dans quelques semaines du « Club Phoenix » rassemblant 60 entreprises, think tanks et cabinets de conseil s’engageant pour contribuer à l’insertion professionnelle de jeunes chercheurs.

Previous HISTOIRE : Chronique culturelle du 26 novembre
Next HISTOIRE : Chronique culturelle du 28 novembre

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.