Guerre du Vietnam : Le stress post-traumatique de vétérans pourrait être reconnu par le Pentagone


Certains anciens combattants de la guerre du Vietnam vont voir leur dossier de renvoi de l’armée réexaminé a indiqué mercredi 3 septembre le Pentagone. Ces derniers sont susceptibles d’avoir souffert à l’époque du trouble de stress post-traumatique (TSPT). Dans les années 1950-1970, les traumatismes psychologiques liés au combat n’étaient pas pris en compte au sens médical par les bureaucrates du ministère de la défense.

Cette décision va potentiellement permettre à des milliers de vétérans du Vietnam, s’ils arrivent à prouver qu’ils souffraient du TSPT durant leur temps de service, de faire modifier les documents de leur expulsion pour leur accorder le statut de « renvoi honorable ».

Ce changement de statut permet à un ancien soldat de recevoir certains bénéfices, comme une prestation d’invalidité. Cela comporte aussi un important caractère symbolique pour nombre de vétérans qui estiment avoir été discriminés du fait de leurs angoisses et anxiétés dues à leurs expériences au combat.

Le secrétaire américain à la défense Chuck Hagel, lui-même ancien vétéran du Vietnam, blessé et décoré pour ses services rendus, s’est félicité de cette décision.

———-

Détail d’une célèbre photo de Don McCullin, d’un soldat US en état de choc attendant son évacuation  (1968)

Print Friendly, PDF & Email
Previous Etats-Unis : en Floride, une nouvelle loi controversée sur le port d'arme
Next Un 1er rapport sur les circonstances du crash du vol #MH17 en Ukraine à la mi-juillet sera publié mardi

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.