HISTOIRE : Chronique culturelle du 30 septembre


30 septembre 1547 : naissance de Michel de Cervantès (Madrid).

Cervantes mène d’abord une vie aventureuse de soldat et participe à la bataille de Lépante en 1571 contre les Turcs ottomans, où il perd l’usage de la main gauche. Cette main paralysée lui vaut le surnom de « Manchot de Lépante ». Le , à son retour vers l’Espagne, il est capturé par les Barbaresques avec son frère, Rodrigo, et, malgré quatre tentatives d’évasion, il reste captif à Alger. En 1580, il est racheté en même temps que d’autres prisonniers espagnols et regagne son pays.


30 septembre 1891 : le général Boulanger se suicide sur la tombe de sa maîtresse (Belgique).

Celui dont Clemenceau dira “il est mort comme il a vécu : en sous-lieutenant”, a bien failli faire tomber la III ème République en rassemblant le temps du Boulangisme, les mécontents du régime (Monarchistes, Bonapartistes,…). Ayant effectué de nombreuses campagnes, blessé, décoré, auréolé de gloire, Boulanger gravit d’autant plus rapidement la hiérarchie qu’il est soutenu par Clemenceau. En tant que ministre de la guerre, il est le créateur du fameux “Carnet B”, destiné à recenser tous les ennemis potentiels à incarcérer en cas de guerre contre l’Allemagne. Surnommé le général “la revanche” en raison de sa volonté d’en découdre avec l’Allemagne, il entreprend de nombreuses réformes (adoption du fusil Lebel) qui le rendent populaire et le propulsent un peu malgré lui sur la scène politique où les détracteurs du régime en font leur coqueluche et aimeraient le voir putscher. Abandonné par ses protecteurs initiaux qui l’estiment devenu dangereux, il s’enfuit en Belgique avec sa maîtresse qui décède peu après. Condamné par contumace, il se suicide sur la tombe de cette dernière.


30 septembre 1895 : Tananarive est occupée par les Français (Madagascar).

Une colonne de 4000 soldats entre dans Antananarivo sans rencontrer de résistance.


30 septembre 1916 : création de l’Artillerie Spéciale (ou d’assaut).

Le général Estienne, nommé du 8 août précédent, prend la tête de cette nouvelle formation.  N’aimant pas le terme « Tank » des Britanniques, il fait adopter le terme de « char d’assaut » pour désigner les engins français. 

Lire sur TB l’article de Camille Harlé-Vargas :

5 MAI 1917 : LE GÉNÉRAL ESTIENNE ENGAGE LES PREMIERS CHARS DANS UN COMBAT, À LAFFAUX (AISNE)

general-estienne


30 septembre 1938 : signature des accords de Munich (Allemagne).


30 septembre 1942 : Mort au combat, à 22 ans, du pilote et As allemand Hans-Joachim Marseille.

Surnommé Der Stern von Afrika (« L’étoile d’Afrique ») et volant uniquement sur Messerschmitt Bf 109, il totalise 158 victoires dont 151 sur le front d’Afrique du Nord, au cours de 382 missions.

Un film allemand, Der Stern von Afrika (1957), réalisé par Alfred Weidenmann, retrace librement le parcours de Marseille pendant la guerre.


30 septembre 1943 : prise du col de San Stephano (près de Bastia – Corse).

Débarqué depuis le 16 septembre avec la 4e Division Marocaine de Montagne, le 1er RTM  (particulièrement la 1ère compagnie) s’empare, de nuit, d’un des cols qui verrouillent l’accès à Bastia et à son port, indispensable au rembarquement des troupes allemandes en plein repli. La 1ère compagnie du CNE Morand prend d’assaut le col défendu par 50 soldats allemands (appuyés par 2 canons de 75 mm). Elle résiste ensuite grâce aux feux des mortiers du sous-lieutenant Fassi, à une contre-attaque allemande du volume d’un bataillon et demi d’infanterie et 7 ou 8 chars.


30 septembre 1944 : création de l’AFP.

La 3ème agence d’informations internationales est française et est issue de l’agence Havas née à Paris en 1835. Celle-ci est nationalisée en novembre 1940 et devient avec Vichy, l’OFI (office français d’information). Par ordonnance du gouvernement provisoire (GPRF), l’OFI est transformé en Agence France Presse. 1500 journalistes travaillent dans 6 langues autour du globe.


30 septembre 1946 : verdicts rendus à Nuremberg (Allemagne)


30 septembre 1975 : premier vol du prototype de ce qui sera l’hélicoptère AH-64 « Apache ».


30 Septembre 2016 : cérémonie de création du COM LOG (Lille).

Le pilier COM LOG (commandement de la logistique des forces) est un des 4 commandements spécialisés de l’armée de Terre « Au contact ! ». Tête de chaîne de la logistique opérationnelle de l’armée de Terre, le COM LOG a pour ambition de garantir la cohérence du soutien des forces en opérations. Il comprend les 5 régiments du Train (121, 503, 511, 515, 516), le 519e groupe de transit maritime, le régiment de soutien du combattant, le régiment médical, le 24e régiment d’infanterie, l’école du train et de la logistique, 5 centres d’instruction élémentaire à la conduite, le poste de commandement de force logistique, le centre des transports et transits de surface et un centre de formation initiale des militaires du rang.

Print Friendly, PDF & Email
Previous HISTOIRE : Chronique culturelle du 29 septembre
Next Le véritable "dernier Samouraï" : l’épopée japonaise du capitaine Jules Brunet

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.