mercredi 21 février 2024

Hommage à un commando marine : à la Seyne-sur-Mer, l’école « Malsert 2 » devient l’école « Cédric de Pierrepont »

PATRIA NON IMMEMOR

Le lundi 30 août 2021 à 14h00, à la Seyne-sur-Mer, une cérémonie s’est déroulée à l’occasion du changement de nom de l’école élémentaire « Malsert 2 », qui rebaptisée « Cédric de Pierrepont », en hommage au premier maître Cédric de Pierrepont, mort pour la France en mai 2019 lors d’une opération de libération d’otages au Burkina Faso.

Cette cérémonie aura lieu en présence de plusieurs autorités civiles et militaires, parmi lesquelles le général d’armée Thierry Burkhard, chef d’état-major des Armées et l’amiral Pierre Vandier, chef d’état-major de la Marine nationale.

Né en 1986, le premier maître de Pierrepont est entré dans la Marine nationale en 2004, au sein des équipages de la flotte. Il intègre en 2005 la spécialité de fusilier marin et se distingue en terminant premier sur quarante-sept de son cours de Brevet élémentaire. Un an et demi plus tard, il réussit le stage commando.

Il est ensuite affecté au commando de Penfentenyo où il est promu au grade de second-maître et obtient son brevet d’aptitude technique fusilier marin-commando.

En août 2012, il réussit le cours de nageur de combat puis rallie le commando Hubert. Il y occupait les fonctions de chef de groupe commando depuis le 1er avril 2018 jusqu’à sa mort au combat dans la nuit du 9 au 10 mai 2019 lors d’une opération de libération d’otages au Burkina Faso.

Le premier maître de Pierrepont était pacsé. Il cumulait 15 ans de service au cours desquels il a plusieurs fois été engagé sur des théâtres d’opérations en Méditerranée, au Levant et au Sahel ; théâtre sur lequel il était déployé depuis le 30 mars 2019.

Il était titulaire de quatre citations (à l’ordre du régiment, de la brigade et de la division) avec attribution de la Croix de la Valeur Militaire et d’une citation à l’ordre de la Brigade avec attribution de la Médaille d’or de la Défense nationale.

Il était en outre décoré entre autres de la Médaille d’or de la défense nationale « Nageur de combat – Missions d’opérations extérieures » et de la médaille d’Outre-mer avec agrafes Sahel et Liban.

Photos : Marine nationale

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

THEATRUM BELLI ÉDITIONS

Theatrum Belli vous propose de vous plonger dans les combats acharnés de la bataille de Dixmude  (7 octobre - 10 novembre 1914) qui fut un haut fait d’armes des fusiliers marins français commandés par l’amiral Ronarc’h.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB