mercredi 24 avril 2024

Japon : la fin du pacifisme ? (Documentaire Arte)

Face à la montée des périls russe, nord-coréen et surtout chinois, le Japon, constitutionnellement pacifiste depuis 1946, se réarme massivement. Retraçant les étapes de ce basculement, ce documentaire met en lumière les bouleversements géopolitiques à l’oeuvre dans le Pacifique.  

Au lendemain de la guerre du Pacifique, dans laquelle 3 millions de Japonais perdirent la vie – dont 200 000 dans les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945 –, l’archipel nippon, traumatisé, renonçait « à jamais à la guerre ». Mais ce pacifisme d’État, inscrit dans la Constitution imposée en 1946 par l’occupant américain, qui s’engageait en retour à protéger le Japon en cas d’attaque, est mis à mal par la dégradation de la situation sécuritaire en Asie du Sud-Est. Face à la menace que représentent la Chine, la Russie et la Corée du Nord, toutes trois dotées de l’arme nucléaire, les forces d’autodéfense japonaises, sous l’impulsion de gouvernements nationalistes et pour contenter les États-Unis, ont commencé à acquérir des capacités offensives, notamment des missiles de croisière. En décembre 2022, le Premier ministre Fumio Kishida dévoilait ainsi une ambitieuse stratégie de défense, prévoyant une augmentation du budget de la défense de 60 % d’ici à 2027, pour faire du pays la troisième puissance militaire mondiale derrière Washington et Pékin. Si la population, choquée par l’invasion russe de l’Ukraine, s’inquiète des conséquences d’une potentielle agression de Taïwan par la Chine, les derniers hibakusha, les survivants des bombes atomiques, s’émeuvent de ce revirement, à l’instar de Toshiko Tanaka, âgée de 6 ans au moment de l’explosion à Hiroshima.

À la croisée des chemins

« Ce n’est pas la guerre mais on est au-delà de la paix », analyse Noboru Yamaguchi, ancien lieutenant général dans l’armée japonaise, alors que les garde-côtes chinois pénètrent presque chaque jour dans les eaux territoriales nippones, au large des îles Senkaku, revendiquées par Xi Jinping. L’archipel va-t-il définitivement entrer dans une logique de bloc au côté de son allié américain ou choisira-t-il de préserver la coopération régionale mise en place pendant des décennies ? De 1945 à nos jours, ce documentaire retrace les étapes qui ont vu les dirigeants de l’empire du Soleil levant renoncer au pacifisme.

Donnant la parole à de nombreux experts, mais aussi à des citoyens opposés à la remilitarisation, Marie Linton dresse un état des lieux inquiétant des tensions dans la région, qui pourraient déboucher, en cas d’embrasement, sur un nouveau conflit mondial. Documentaire de Marie Linton (France, 2023, 52mn)

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB