jeudi 18 avril 2024

Le Tibet face à la Chine, le dernier souffle ? (Documentaire Arte)

Alors que se pose la question cruciale de la future succession du dalaï-lama, retour sur l’histoire tourmentée du « pays des Neiges » qui vit sous domination chinoise mais reste un enjeu géopolitique de premier ordre. Un documentaire précieux qui redonne voix à un peuple que la Chine tente de réduire définitivement au silence. 

C’est un pays qui n’existe plus. Envahi par la Chine en 1950, le Tibet est depuis rayé des cartes. Mais les Tibétains, eux, n’ont pas disparu. De leur exil en Inde, le dalaï-lama et son gouvernement continuent à garder vivace l’espoir d’un retour et d’une indépendance retrouvée, un rêve porté par la diaspora et les nombreux réfugiés disséminés à travers le monde. Mais le président chinois Xi Jinping n’a aucunement l’intention de rendre la liberté à cette population de 6,5 millions d’habitants. En fidèle continuateur de l’œuvre expansionniste de Mao et de ses rêves de grandeur retrouvée, il sait trop bien ce que la Chine avait à gagner à cette annexion brutale : le contrôle de gisements de minerais et des plus grandes réserves d’eau douce du continent, ainsi qu’un nouveau rapport de forces avec son voisin indien, en l’empêchant de contrôler la région et de la dépasser sur la scène géopolitique. Plus de soixante-dix ans plus tard, les deux géants se querellent encore sur le partage de frontières, tandis que les Tibétains subissent un génocide culturel et un ethnocide de masse.

À marche forcée

Est-il trop tard pour changer le cours de l’histoire ? Que peut encore la communauté internationale ? Alors que le dalaï-lama Tenzin Gyatso est âgé de 88 ans, la question de sa succession apparaît comme un enjeu crucial pour l’avenir des Tibétains mais aussi pour l’équilibre géopolitique mondial. L’Inde, les États-Unis, l’Europe sont des soutiens de la cause tibétaine, mais les tensions avec la Chine, bien décidée à nommer son successeur, laissent craindre une radicalisation des débats. La frontière avec l’Inde étant devenue aussi imperméable que celle qui sépare les deux Corées, personne ne sait vraiment ce qui se déroule de l’autre côté de l’Himalaya. Avec les témoignages de tibétologues, sinologues, journalistes, activistes – sans oublier une footballeuse de la sélection nationale du Tibet ! –, ce film retrace l’histoire d’une sinisation à marche forcée et tente d’en dégager les perspectives. Beaucoup de pays ont fini par s’habituer à la souveraineté de la Chine sur le Tibet, ce qui n’augure pas d’un avenir radieux pour le dalaï-lama et son peuple.

Documentaire d’Aurine Cremieu et François Reinhardt (France, 2023, 1h25mn) – Visible jusqu’au 4 avril 2024.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB