La querelle d’un bluffeur et d’un bouffon autour d’une idée loufoque. On pourrait caricaturer ainsi la polémique qui s’est déroulée, à coups d’interviews et de tweets, entre les présidents français et américains après que le premier a évoqué le fumeux concept d’une soi-disant armée européenne. Difficile de dire ce qui a pu passer par la tête du chef …

Conférence de Charles Saint-Prot et Michel Ruimy (Observatoire d’études géopolitiques) à l’Ecole de guerre économique, le 19 mars 2018.

1/ Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, Mme Florence Parly, ministre des Armées de la République française, M. Taro Kono, ministre des Affaires étrangères du Japon, et M. Itsunori Onodera, ministre de la Défense du Japon, (ci-après désignés « les quatre ministres ») se sont réunis le …

Organisé, le 31 octobre 2017, à l’Institut d’études africaines (IEA) de Rabat dans le cadre de la convention de coopération entre l’IEA et l’Observatoire d’Études Géopolitiques (OEG) de Paris, le colloque sur la vision marocaine pour l’Afrique à travers les discours des rois, a permis aux participants de discuter et présenter les résultats de leurs …

« Rien ne nous séparera jamais des Etats-Unis » a dit Emmanuel Macron le 14 juillet, après avoir convié Donald Trump au défilé des Champs-Elysées. Depuis, ce dernier ne tarit pas d’éloges sur son homologue français. Mais le mot « amitié » a-t-il pour autant le même sens des deux côtés de l’Atlantique ? Dans un livre-somme sorti le …

Docteur en science politique, docteur habilité à diriger des recherches (HDR) en sciences juridiques, juriste et spécialiste des relations internationales et de la géopolitique, notamment pour les questions du monde arabe et de l’Islam, Charles Saint-Prot est directeur de l’Observatoire d’études géopolitiques (OEG) à Paris, un centre de recherches sur les relations internationales créé en …

Le monde arabe a connu un mouvement constitutionnel au sens moderne du terme à partir du milieu du XIXe siècle. On peut retenir comme dates la promulgation de la constitution tunisienne, en 1861, ou celle de la constitution ottomane, en 1876. Ce mouvement s’est accru au début du XXe siècle et plusieurs constitutions ont été promulguées pendant …