mercredi 24 avril 2024

Les frontières de l’Ukraine, par Iaroslav Lebedynsky.

ARTICLES CONNEXES

1 COMMENTAIRE

  1. Merci et bravo pour l’enquête.
    Je me permettrai, avec une certaine logique, de retenir deux choses, d’une part que la question de la Crimée n’est pas posée, son appartenance à l’Ukraine, purement fictive, n’étant qu’un hasard de l’histoire à oublier, et d’autre part que la seule véritable souveraineté historique ukrainienne fut celle de l’époque cosaque, qui hors revendications exagérées correspond à sa part de la République des deux Nations (fig 3), dont l’extension correspond en gros à ce qui est aujourd’hui en cours d’être reconstitué (fig 17).
    Correspondant aux dernières consultations électorales menées franchement (en 2014), ce nouveau découpage devra être entériné par ce qu’on appelle l’Europe, à qui appartient quoiqu’on en dise le « Monde Russe ». La question des politiques menées actuellement par l’Union Européenne contre ses propres intérêts est ouverte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB