L’Etat néerlandais responsable civilement de la mort de 300 Bosniaques à Srebrenica en 1995


L’Etat néerlandais est civilement responsable de la mort de plus de 300 Bosniaques à Srebrenica pendant la guerre, a décidé la justice aujourd’hui, soulignant que les casques bleus néerlandais du “Dutchbat” auraient dû les protéger.

“L’Etat est responsable de la perte subie par les proches des hommes qui ont été déportés par les Serbes de Bosnie depuis les bâtiments du Dutchbat à Potocari dans l’après-midi du 13 juillet 1995“, a déclaré à La Haye la juge Larissa Elwin.

Print Friendly, PDF & Email
Previous Airbus Helicopters celebrates 40 years as the all-in-one solution for UK helicopter industry
Next Défense : Vers un drone de combat franco-britannique

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.