L’Etat néerlandais responsable civilement de la mort de 300 Bosniaques à Srebrenica en 1995


L’Etat néerlandais est civilement responsable de la mort de plus de 300 Bosniaques à Srebrenica pendant la guerre, a décidé la justice aujourd’hui, soulignant que les casques bleus néerlandais du « Dutchbat » auraient dû les protéger.

« L’Etat est responsable de la perte subie par les proches des hommes qui ont été déportés par les Serbes de Bosnie depuis les bâtiments du Dutchbat à Potocari dans l’après-midi du 13 juillet 1995« , a déclaré à La Haye la juge Larissa Elwin.

Previous Airbus Helicopters celebrates 40 years as the all-in-one solution for UK helicopter industry
Next Défense : Vers un drone de combat franco-britannique

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.