Pente glissante : la réatlantisation de l’Europe de la défense


U.S. Army paratroopers, assigned to 1st Squadron, 91st Cavalry Regiment, 173rd Airborne Brigade, alongside with soldiers from the Estonian Scout Battalion, the 43rd Czech Airborne Battalion and the German Army NATO school Detachment listen to an after action review following movement to contact training at the 7th Army Joint Multinational Training Command's Grafenwoehr Training Area, Germany, Nov. 21, 2014. The training is part of a weeklong exercise hosted by the squadron, designed to teach leaders the planning and execution of time-sensitive operations. (U.S. Army photo by Visual Information Specialist Markus Rauchenberger/released)

Depuis la parution de l’article en anglais dans Il Federalista/The Federalist, les événements ne font, hélas, que confirmer le constat de la réatlantisation en cours de l’Europe de la défense. Que ce soit la crise en Ukraine, offrant visiblement un formidable prétexte aux efforts de rebond de l’OTAN ; ou notre inexorable enfermement dans le piège de la coopération avec l’Amérique en matière d’armement ; ou les atermoiements au sujet de l’opération européenne en Centrafrique ; ou les pressions qui s’accentuent pour civilianiser la PSDC y compris ses groupements tactiques ; ou encore le nouveau discours de symbiose transatlantique tel qu’il nous a été servi depuis la conférence de la sécurité de Munich jusqu’au dernier sommet de l’Alliance atlantique ; il s’agit à chaque fois de manifestations palpables d’un choix délibéré de la part des élites euro-occidentales. Un choix qui va pourtant à contre-courant de ce que dicteraient les événements, le bon sens, nos intérêts et notre dignité. Sans parler du désir (assez peu perceptible, il faut le dire) de tenir, tant bien que mal, notre place dans la « mêlée mondiale ».

novembre 2014

Previous Le Maroc émergent mis en valeur au parlement européen à Strasbourg
Next Blessé de guerre (Documentaire en 4 parties)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.