Le 1 juin 2018, général de corps d’armée (2S) Robert de Cremiers a remis le prix littéraire 2018 de l’UNA ALAT à Benjamin Guindre et Caroline Frinault pour le livre de photographies et témoignages La nuit du loup.

Benjamin Guindre a vécu au sein de 3e RHC pendant deux ans (2015-2017) pour saisir l’âme d’un régiment d’hélicoptères. Il a observé, regardé, compris, mesuré et su dépeindre, par des photographies d’une grande qualité artistique, la multitude des gestes, engagements, passions qui font le ciment d’un régiment et sa solidité. Chaque geste, chaque métier de l’aérocombat est sublimé et l’ensemble est porteur d’un message fort : un régiment de l’ALAT est un bloc de granit dont la solidité repose sur la qualité de chaque grain, la conscience de la vitale utilité de chacun et la cohésion entre tous.

Dans son discours de remerciements, Caroline Frinault a souligné combien la rigueur professionnelle, la détermination, la volonté de tous les aérocombattants avaient marqué Benjamin Guindre et elle-même. Il faut en effet contempler chaque image, lire la concentration et la détermination sur les visages des aérocombattants engagés dans leurs missions, pour comprendre qu’un régiment , une armée de terre tire sa force des hommes et femmes qui les servent. Elles montrent combien l’exceptionnel est dans ce qui parait être les plus humbles taches. Nulle fonction, nul service, nulle unité du régiment n’est oublié. Tous les matériels et hélicoptères y sont dépeints en situation, et la franchise des témoignages des aérocombattants qui les servent leur donne toute leur valeur.

Un livre à posséder pour expliquer l’aérocombat d’aujourd’hui, ses dimensions techniques et tactiques, ses grandeurs et ses servitudes, à votre famille, vos amis, et à tous nos concitoyens afin qu’ils s’imprègnent de la prenante dimension humaine de notre ALAT et de notre armée de terre. Laissons le colonel Verborg, alors chef de corps du 3e RHC conclure «  Au final, l’auteur honore, rappelle et immortalise de manière inédite, par la seule force de l’image une aventure industrielle, aéronautique, humaine et opérationnelle exceptionnelle ». Un livre à mettre entre toutes les mains, et à reprendre cent fois pour méditer sur le dévouement de nos aérocombattants et le talent d’un photographe.  

Jean-Claude Allard

Responsable histoire/prix littéraire  UNA.ALAT

Benjamin Guindre, La nuit du loup, éditions Lumen&Verbum, Paris, 2017, 240 pages, 48 €