mercredi 8 décembre 2021

Reprendre pied en Asie du Sud-Est : une « feuille de route » de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées (Sénat)

Faut-il croire le ministre des affaires étrangères français lorsqu’il affirme, en août 2013, au siège de l’ASEAN, que « La France, elle aussi, a engagé un « pivot », non par effet de mode, mais parce que la France veut être présente là où se construit le monde de demain. L’Asie-Pacifique sera de façon évidente au coeur du XXIème siècle » ?

Le rythme des visites officielles françaises ces trois dernières années atteste, certes, de la prise de conscience tout à la fois du retard français en Asie du Sud-Est et des immenses opportunités offertes par cette aire au succès économique retentissant, au coeur du débat stratégique actuel.

Pour autant, notre « pivot » n’est qu’amorcé. Le but de ce rapport d’information est de proposer une « feuille de route » concrète pour le faire entrer davantage dans les faits, et de mobiliser sur l’urgence à être présents dans une région d’avenir. Faute de quoi nous risquons fort d’y « sortir des radars ».

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BOUTIQUE TB

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB