Stratégie énergétique de défense (rapport du Ministère des Armées)


Cette stratégie a pour objectif de faire de la transition énergétique un atout opérationnel pour les armées. Le ministère s’engage ainsi à consommer sûr, mieux et moins pour conserver l’autonomie dont il a besoin et accroître son efficience et ses capacités de résilience.

Son ambition est de réduire la dépendance aux produits pétroliers et de s’adapter à la transition énergétique en intégrant les nouvelles technologies de l’énergie et les carburants de rupture. La maîtrise et l’optimisation des consommations permettra au ministère de réduire son empreinte environnementale.

La maîtrise de la consommation se fera notamment en développant une culture de la sobriété énergétique et en intégrant des exigences d’écoconception et d’efficacité énergétique aux programmes d’armement.

Pour symboliser cette stratégie, le Service des essences des armées (SEA) devient le Service de l’énergie opérationnelle (SEO). Il œuvrera aux côtés de la nouvelle division dédiée à l’énergie au sein de l’État-major des armées (EMA). Une gouvernance robuste et spécifique sera mise en œuvre pour accroître la coordination et répondre de manière transverse aux nombreux enjeux du domaine énergétique. Le Service d’infrastructure de la défense (SID) est également pleinement mobilisé dans cette nouvelle dynamique.

Print Friendly, PDF & Email
Previous CHIMERA : une solution mobile complète pour détecter et neutraliser la menace drone
Next 26 (ou 28) septembre 1396 : Mort au combat du grand Amiral de France Jean de Vienne

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.