samedi 20 juillet 2024

Thales et Elettronica vont moderniser le système de guerre électronique des frégates Horizon via leur joint-venture SIGEN

Faisant suite à la signature du contrat entre l’OCCAR et Naviris (joint-venture de Fincantieri et de Naval Group) pour la rénovation à mi-vie des quatre frégates de la classe Horizon actuellement en service dans les marines nationales française et italienne, un sous-contrat a été signé en août 2023 entre SIGEN (joint-venture de Thales et d’Elettronica) et Naviris, pour la modernisation du système de guerre électronique de ces navires.

Ce contrat s’inscrit dans la continuité des accords déjà initiés pour les programmes des frégates Horizon et FREMM, et consolide la collaboration établie entre les deux entreprises en vue de fournir des systèmes de guerre électronique répondant aux besoins opérationnels actuels et futurs de ces navires, avec des contributions équilibrées assurées par les deux acteurs industriels.

Le système de guerre électronique permet d’intégrer sur les frégates l’excellence développée par les deux groupes dans le cadre de leurs programmes nationaux respectifs. Le système d’écoute R-ESM (Radar Electronic Support Measures) entièrement numérique développé et qualifié pour le programme français FDI (Frégate de défense et d’intervention), sera intégré avec les contremesures électroniques d’Elettronica qui ont, pour leur part, été développées et qualifiées pour le programme PPA (Patrouilleurs hauturiers polyvalents) de la Marine italienne. Les sous-systèmes constitués des mesures de soutien électronique pour les communications et de l’unité de gestion de guerre électronique seront des variantes nationales fournies par chaque entreprise pour la ​ Marine de leur pays.

Domitilla Benigni, CEO et COO d’Elettronica, indique que « ce contrat de rénovation à mi-vie du système de guerre électronique des frégates Horizon revêt pour nous une double valeur. Il nous permet en effet d’ancrer encore plus notre parcours d’excellence auprès des Marines italienne et française. ​ Et il nous permet, d’autre part, de consolider la fructueuse collaboration que nous entretenons de longue date avec Thales. Ces deux aspects attestent clairement de la volonté d’ELT Group de contribuer à la Défense européenne. »

Philippe Duhamel, Directeur général adjoint Systèmes de Mission de Défense, Thales, s’est félicité de cette avancée : « Nous sommes très fiers de pouvoir renforcer notre collaboration et notre partenariat avec ELT Group avec la fourniture de notre système de guerre électronique pour les Marines italienne et française, en prenant en compte les nouveaux enjeux et menaces du spectre électromagnétique. »

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB