lundi 22 juillet 2024

Thales livre à la Marine un démonstrateur de centre d’opérations portatif de lutte anti-mines dronisée

Thales a développé en moins de six mois le démonstrateur e-POC (expeditionary-Portable Operations Center ou centre d’opérations léger), un système complet de planification, gestion et analyse de mission de lutte anti-mines à l’aide de drones sous-marins. ​

Facilement transportable et très compact, ce centre d’opération innovant pourrait doter les marins d’une agilité considérable en permettant à terme d’opérer simultanément jusqu’à trois drones sous-marins chasseurs de mine, au moyen d’un seul ordinateur, depuis la terre comme depuis la mer.

L’e-POC est né de l’expérience acquise grâce aux outils existants M-Cube et MiMap en phase d’évaluation opérationnelle au sein de la Marine, et du développement de solutions complémentaires.

Pour répondre aux nouveaux besoins de lutte anti-mines dronisée de la Marine nationale, la Direction générale de l’armement (DGA), via l’organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAr), a passé commande à Thales d’un centre d’opérations léger (e-POC). Développé en moins de six mois, testé en mer et réceptionné par les équipes DGA et OCCAr avant d’être livré à la Marine nationale, le démonstrateur e-POC permet de mener à bien rapidement des missions de lutte anti-mines, à l’aide exclusivement de drones sous-marins.

Avec le démonstrateur e-POC, Thales fournit à la Marine nationale une solution transportable qui a pour objectif de faciliter les missions de lutte anti-mines à l’aide de drones sous-marins depuis n’importe quel théâtre d’opération. Cette solution garantit ainsi la sécurité des marins en les maintenant à distance de la zone d’opération et permet de gagner en agilité et en rapidité de déploiement. Alimenté par les logiciels M-Cube1 et MiMap2, l’e-POC permet de planifier, exécuter et analyser les missions de un à trois drones sous-marins en parallèle au moyen d’un seul ordinateur doté de trois écrans de commande. Ce dernier est utilisable depuis un navire comme depuis la terre et peut être transporté sur les théâtres d’opération grâce à son conditionnement tenant place en seulement six mallettes embarquées dans le conteneur de l’UUV, un avantage considérable pour l’efficacité et la coordination de la mission.

« Thales a mis toute sa puissance d’innovation et l’agilité de ses équipes au service de la Marine nationale. L’e-POC, solution rapidement déployable sur tout théâtre d’opération, est un atout indéniable pour mener à bien des missions de lutte anti-mines permettant de garantir la sécurité des marins ». Gwendoline Blandin-Roger, Vice-Présidente Directrice Générale des activités systèmes sous-marins, Thales.

  1. Système de gestion de mission pour les contremesures anti-mines.
  2. Outil d’analyse de mission qui permet aux opérateurs d’analyser les données sonar en temps réel ou enregistrées au cours d’une mission avec l’appui de l’intelligence artificielle.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB