mercredi 28 février 2024

Thales obtient un contrat de 1,8 milliards de livres avec la Royal Navy

Le ministère britannique de la Défense annonce la signature d’un contrat de 1,8 milliard de livres sterling, d’une durée de 15 ans, pour améliorer la disponibilité et la résilience des navires de la Royal Navy. Ce contrat MSET (Maritime Sensor Enhancement Team) optimisera la disponibilité des moyens, une nécessité pour les forces confrontées à l’instabilité de la situation internationale.

L’équipe de soutien et d’assistance (MSET) concentrera son attention sur la disponibilité des équipements au moyen, notamment, de l’intelligence artificielle (IA) et des données. Cela permettra d’anticiper les incidents avant qu’ils n’adviennent.

Ce contrat permettra de soutenir plus de 450 emplois hautement qualifiés dans toute la Grande-Bretagne, aussi bien dans le domaine de l’ingénierie, des technologies de l’information que de la logistique. Il permettra aussi de générer plusieurs centaines de contrats d’apprentissage et de stages dans l’ensemble du pays.

Pendant la durée du contrat, la Royal Navy opérera une transition capacitaire au sein de sa flotte : mise en service des frégates Type 26 et Type 31, des sous-marins de classe Dreadnought et de divers systèmes autonomes.

Le soutien et le service, envisagé selon une offre évolutive, permettront une assistance et une maintenance plus régulière dans un périmètre d’intervention large alors que la Marine royale britannique entame une période de transition complexe. Les investissements actuels et futurs dans de nouvelles installations portuaires, dans l’IA, dans les outils d’analyse de données et dans diverses compétences associées, se traduiront par une plus grande résilience des plateformes navales de la Royal Navy.

Les capacités mises en œuvres permettront de réduire de 100 jours en moyenne les délais de réparation. Le temps d’approvisionnement des pièces de remplacement sera réduit de 44 jours en moyenne et en moyenne 10 % plus fiable.

Les prises de décision, basées sur l’analyse des données, permettront au modèle MSET d’anticiper les besoins au-delà du planning prédictif actuel. La croissance des investissements dans les technologies émergentes — notamment l’IA, la réalité virtuelle et le Big Data —, se traduiront par plus de proactivité et de prédictibilité dans la maintenance. ​

Les investissements porteront entre autres sur l’amélioration des installations des bases navales de Devonport, Faslane, Portsmouth et Bahreïn, qui bénéficieront de capacités d’essais et de réparation avancées, permettant aux techniciens et ingénieurs spécialisés de soutenir directement et au plus près la flotte de la Royal Navy.

Ce nouveau contrat permettra de soutenir plus de 450 emplois hautement qualifiés au Royaume-Uni et de former plusieurs centaines d’apprentis dans de nombreuses communautés locales, notamment dans des domaines techniques en grande tension. Le contrat permettra également de tripler les investissements dans la chaine logistique, soutenant l’intégration de 1 200 collaborateurs supplémentaires.

« Thales est fier de consolider son partenariat, vieux d’un siècle, avec la Royal Navy et de soutenir sa flotte dans ses missions de Défense du territoire et des voies maritimes les plus critiques dans le monde. Ce contrat de 1,8 milliard de livres sterling permettra à la Marine royale britannique d’assurer la disponibilité d’un maximum de sa flotte, en bénéficiant des dernières innovations en termes d’Intelligence Artificielle et d’analyse des données. ​Avec des prises de décision basées sur les données, le modèle MSET anticipe les besoins d’assistance au-delà de ce qui est aujourd’hui possible, et améliore considérablement la disponibilité et la résilience des bâtiments de la Royal Navy en faveur du partenariat militaire tripartite AUKUS entre l’Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Il s’agira la troisième génération d’apprentis, ingénieurs et logisticiens engagés dans le soutien de la Royal Navy alors que l’équilibre mondial se dégrade », a déclaré Alex Cresswell, PDG de Thales au Royaume-Uni.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI ÉDITIONS

Theatrum Belli vous propose de vous plonger dans les combats acharnés de la bataille de Dixmude  (7 octobre - 10 novembre 1914) qui fut un haut fait d’armes des fusiliers marins français commandés par l’amiral Ronarc’h.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB