Tir d’essai réussi pour le missile léger multirôle (LMM) de Thales depuis le système de lancement (MILAS) d’Aselsan


Crédit : THALES

Le missile léger multirôle (LMM) de Thales et le système de lancement (MILAS) conçu par Aselsan ont réalisé avec succès un tir d’essai de qualification en neutralisant une cible navale représentant un navire d’attaque rapide se dirigeant vers les côtes.

Après le tir du missile, le système de lancement MILAS a fait preuve d’une parfaite précision de poursuite grâce à son dispositif électro-optique stabilisé intégrant la caméra infrarouge Catherine MP de Thales qui a guidé le missile jusqu’à la cible, située à 3,5 km de distance, et l’a neutralisée.

Cette solution unique que Thales a développée en collaboration avec Aselsan vise à armer les patrouilleurs rapides. Il existe un grand marché mondial pour le système MILAS en raison de la menace grandissante dans le transport maritime liée aux pirates, terroristes et États parias qui utilisent différents types de navires d’attaque rapides côtiers.

Le milieu maritime pose un gros défi aux missiles conventionnels pour contrer les menaces constituées par les navires d’attaque rapides du fait de leur mobilité, de leur discrétion ainsi que des échos parasites. Le concept unique de guidage par faisceau laser de Thales permet au missile LMM de fonctionner dans ce milieu. Ceci explique, entre autres raisons, pourquoi le LMM a été choisi pour répondre aux besoins opérationnels de l’armée de Terre et de la Marine royale britanniques.

Previous Rapport d'information sur la crise ukrainienne et l'avenir des relations entre la Russie et l'Union européenne et la France
Next Nos frontières maritimes : pour un projet politique à la hauteur des enjeux (Rapport parlementaire)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.