jeudi 1 décembre 2022

Type 56 – La version chinoise de l’AK

Pendant la guerre froide, l’URSS partage les données techniques de ses armes auprès des pays membres du Pacte de Varsovie ou des pays alliés de l’Union. Ainsi, de nombreux pays vont pouvoir fabriquer des fusils Kalashnikov, SKS et autres.

La Chine fait partie de ces pays ayant reçu les données nécessaires pour produire des armes conçus par les ingénieurs de l’URSS. En 1956, le premier fusil AK chinois est conçu : le Type 56. Ces premières armes sont conçues avec un boitier de culasse en acier usiné comme l’AK Type 3 puis elles vont suivre une évolution similaire à l’AKM avec un passage à un boitier de culasse en acier embouti.

On estime qu’entre 10 à 15 millions de Type-56 ont été produits par la Chine qui en a exporté des millions lors de la guerre du Vietnam pour équiper les armées nord-vietnamiennes.

Maître LUGER
Maître LUGER
J’ai créé la chaîne YouTube "MAÎTRE LUGER" en 2017 pour présenter l’évolution de l’armement léger à travers l’histoire et proposer de la documentation en français. En effet, les armes légères souffrent souvent d’un manque d’information en français ce qui est d’autant plus regrettable que la France est le berceau de l’armement moderne (fusil semi-automatique, poudre sans fumée, balle Minié, etc.). Mon objectif est de mettre en avant la riche histoire de ces inventions et l’ingéniosité des hommes qui les ont conçus. Je travaille en collaboration avec différents acteurs dont des musées, collectionneurs privés et entreprises de l’armement qui me permettent d’avoir accès à ces armes pour les étudier et quelques fois les essayer. J'ai rejoins l'équipe de THEATRUM BELLI en décembre 2021.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB