Un nouveau rapport américain fustige la gestion du F-35 par Lockheed Martin et ses cinq principaux sous-traitants


Et dire qu’il y a encore en Europe des politiques qui veulent acheter cet appareil qui est un gouffre financier et qui de plus est un instrument de vassalité car « ce n’est pas seulement un avion optimisé pour opérer en coalition, il est difficile de voir comment il pourrait opérer du tout sans un soutien US direct et constant«  (Bill Sweetman, 2009).
Previous Cérémonie officielle d'accueil de l'A400M Atlas sur la BA123 d'Orléans (en attendant le reportage photos)
Next Un expert américain en matière de défense met le Canada en garde contre Lockheed Martin et l’industrie de l’armement en général

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.