Bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax, 6 novembre 1814


ConsulterElementNum-2Né à Dinant (Belgique) le 6 novembre 1814 et mort à Paris (IXe arrondissement) le 7 février 1894, Sax, encore fort méconnu, est pourtant l’un des plus illustres inventeurs du XIXe siècle. C’est aussi le facteur d’instruments le plus révolutionnaire de l’histoire de la musique. Il a perfectionné presque tous ceux de son époque et en a inventé bon nombre, essentiellement les familles de saxtrombas, saxhorns et saxophones, sa plus belle invention, la seule qui lui a survécu. Fantasque et quelque peu mégalomane, il est aussi le père de quantité d’innovations ou de projets sans rapport avec la musique, dont un « saxo-canon » géant capable de dévaster Sébastopol et un sifflet de chemin de fer exceptionnel.

Sa vie est un roman. Parti de rien, côtoyant la misère, Sax connaît bien vite la gloire et fréquente les plus grands compositeurs romantiques, dont Liszt. Rossini, Berlioz ou Meyerbeer louent le génie du messie attendu pour concrétiser le rêve d’une révolution orchestrale. Avec le même enthousiasme, l’armée adopte ses instruments et sa réforme des musiques. Mais ses concurrents déclarent la guerre à « l’étranger », contestent ses brevets sans hésiter à contrefaire ses instruments, lui intentent un procès à rallonges dont Sax sortira vainqueur mais qui contribuera à mener trois  fois à la faillite ce battant infatigable, miraculé du cancer.

Plusieurs biographies ont été consacrées à Sax après celle de Commettant en 1860, il y a eu celle de Malou Haine en 1980 et celle de Rorive en 2004. Ce dernier a entièrement revu son texte dans une nouvelle édition à la fois fouillée et narrative qu’il illustre de photos de famille et d’objets personnels de Sax inédits. Ce nouvel ouvrage évoque en outre le rayonnement impressionnant du saxophone dans des genres aussi différents que la musique classique, la musique militaire et le jazz, qui l’a sauvé de l’oubli tout en assurant à son inventeur une célébrité posthume.

Jean-Pierre Rorive vient de publier aux éditons Gérard Klopp (Luxembourg-Thionville), un livre de prestige,  à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Sax. Préface, Steve Houben. On y trouve notamment un chapitre sur la genèse du saxophone, avec des éléments neufs, et son histoire. Format 24X33,5, près de 300 photos, la plupart en couleur, 228 pages. Pour commander l’ouvrage, c’est ICI.

 

SaxLivre

Previous Chronique culturelle du 5 novembre
Next Dassault et BAE lancent le programme du futur drone de combat franco-britannique

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.