Chasse et drone ; les ailes de la Force Barkhane (reportage photos de Thomas Goisque)


Crédit photo : Thomas Goisque

Sur la base aérienne de Niamey au Niger, les avions de chasse Mirages 2000D et les drones Reaper et Harfang de l’Armée de l’Air sont prêts à décoller à chaque instant pour intervenir dans toute la bande sahélo-saharienne. Les deux Reaper de l’escadron ED 1-33 Belfort récemment achetés aux USA ont une triple mission : détecter, reconnaître et identifier.

Capables de voler 24 h à 200 nœuds et à 10 000 mètres d’altitude, ils permettent une surveillance en temps réel diffusée en direct aux troupes au sol en pleine opération et au Centre de Planification et de Conduite des Opérations à Paris.

Previous Le ministre de la Défense annonce la commande de 12 avions A330 MRTT
Next Regards croisés sur la formation : quels enjeux ? (colloque armée de l'Air, 2 déc)

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.