vendredi 9 décembre 2022

Chronique navale du 30 octobre

30 octobre 1942 :  tandis que le HMS Petard aborde le sous-marin allemand U-559, le lieutenant Tony Fasson, Colin Grazier, un marin, et Tommy Brown, un cantinier, récupèrent du matériel qui conduira à la découverte du code d’Enigma.

 

Dans la nuit du , le Petard, qui protège un convoi, découvre le sous-marin allemand U-559 et le pousse à faire surface au large de la côte égyptienne. Les grenades anti-sous-marine des destroyers PakenhamHurworth et Dulverton soutiennent cet effort. L’équipage allemand doit abandonner le navire, quatre membres sont morts dans les explosions ou noyés. Convaincu que leur navire coulerait, l’équipage organise le sabordage mais ne réussit pas à briser les livres-codes et la machine Enigma M4. Les hommes sont appréhendés par les troupes britanniques qui récupéreront quelques livres-codes avant que le submersible ne sombre définitivement.

Ce destroyer britannique eut la particularité d’avoir coulé un sous-marin dans chacune des trois marines de l’Axe : l’U-559 de la Kriegsmarine, l’Uarsciek de la Marine royale italienne et l’I-27 de la Marine impériale japonaise.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB