samedi 23 octobre 2021

Démission du chef de musique de la Garde républicaine

Antoine Langagne, chef de musique de la Garde républicaine, a remis sa démission. Elle était effective au 15 juillet. 

Compétent, talentueux et efficace, Antoine Langagne, saxophoniste, avait été chef de la Musique du 43e RI de Lille, actuellement Musique de l’Infanterie, avant d’être nommé à la Garde en juillet 2010. On se souvient des concerts de la Musique de la Garde en 2019 avec Nicolas Sirkis et de la prestation de Jean-Michel Mekil au stade de France le 13 juin 2017 lors du match France-Angleterre, en hommage aux victimes des attentats de Manchester et de Londres.

Antoine Langagne est parti enseigner la musique en Afrique, dans la droite ligne du chef de musique Jean Avignon dans les années 1970.

Cette démission du chef d’orchestre de la première formation de l’armée française traduit un malaise dans les musiques militaires lié à la dissolution de la Musique de la Garde mobile, les réductions d’effectifs, les difficultés de recrutement, les conditions de travail… Les musiciens ne sont pas des soldats comme les autres puisqu’ils exercent un métier artistique.

Thierry Bouzard

Auteur de l’Histoire de l’orchestre militaire français, éd. Feuilles, 2019.

Thierry BOUZARD
Spécialiste reconnu de la musique et du chant militaires. Il a publié plusieurs ouvrages et recueils de chants. Il a également participé à la réalisation de nombreux CD.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB