samedi 4 février 2023

L’AMX-10 RC ou la « petite » histoire d’un bel engin blindé

L’annonce de la livraison par la France à l’Ukraine d’AMX-10 RC me permet de revenir avec un peu de nostalgie sur le début de la mise en service de ce bel engin blindé… il y a 42 ans mais qui a subi de nombreuses améliorations depuis. Ces blindés donneront une capacité de reconnaissance « musclée » aux forces ukrainiennes dans les opérations offensives (Sur TV5-Monde, ce 5 janvier 2023, Reportage sur twitter)

Outre sa mitrailleuse coaxiale, ce blindé léger est doté d’un canon de 105 mm. Il tire en position statique de jour à 2000 mètres et de nuit à 900 mètres (de mon temps), roulant à 90 km avec ses 16 tonnes. J’ai en effet quelques souvenirs de mon blindé sur l’autoroute menant à Carpiagne alors que je le pilotais ! Bref, ce matériel a été largement employé dans tous les conflits dans lesquels l’armée française a été impliquée.

Cela me rappelle donc que, lieutenant, j’ai formé le premier peloton professionnel de l’armée de Terre (3 blindés accompagnés de trois véhicules légers) au 21ème Régiment d’Infanterie de MArine installé à Fréjus depuis l’été 1980. Celui-ci récemment professionnalisé est à l’époque interarmes. Il comprenait en effet deux compagnies d’infanterie, deux escadrons d’AML (auto-mitrailleuse légère, armée de mortier ou de canon de 90 mm ainsi que de mitrailleuses) puis d’AMX-10 RC (Les six premiers exemplaires seront perçus par le régiment le 28 décembre 1981), une batterie d’artillerie de 155mm, une section du génie et deux sections antichars. Bref un bel outil de combat qui n’a duré que quelques années.

Après ma formation en amont au 2ème régiment de Hussards de Provins en juillet 1981, j’ai formé mes pilotes d’engin notamment à Canjuers par un froid presque polaire comme en témoigne cette photo. Ce fut aussi la formation sur simulateurs de l’ensemble de mes tireurs puis ceux de l’ensemble des équipages de mon escadron avant que mon peloton ne parte au Liban pour six mois en avril 1982 mais sur AML…

Cette action ne s’est pas limitée à cette formation de l’unité élémentaire. Il s’agissait aussi d’améliorer les capacités en tir peu concluantes de ce blindé tout récent. En liaison avec les équipes de l’industriel (GIAT), l’expertise nouvelle de mes marsouins a contribué à obtenir des résultats exceptionnels sur les parcours de tir de Canjuers et à ouvrir la voie aux autres unités. A cet égard, j’ai le souvenir de mes jeunes sous-officiers et de mes marsouins, loin d’être des « bac + quelque chose » mais courageux, dévoués, débrouillards, attachants, des personnes « vraies ».

Nostalgie quand tu nous tiens !

Mes interventions de la semaine, hormis samedi 31 décembre et dimanche 1er janvier 2023 avec Darius Rochebin, non mis en ligne.

https://www.tf1info.fr/replay-lci/video-le-club-le-chatelier-du-mercredi-4-janvier-2243968.html  15h00 – 17h00

https://www.tf1info.fr/replay-lci/video-lci-midi-du-mercredi-4-janvier-2023-2243947.html  14h00 à 15h00

https://www.tf1info.fr/replay-lci/video-lci-midi-du-mardi-3-janvier-2023-2243835.html  12h00 à 14h00

https://www.tf1info.fr/replay-lci/video-le-club-le-chatelier-du-mardi-3-janvier-2243850.html  15h00-17h00

François CHAUVANCY
François CHAUVANCY
Saint-cyrien, breveté de l’École de guerre, docteur en sciences de l’information et de la communication (CELSA), titulaire d’un troisième cycle en relations internationales de la faculté de droit de Sceaux, le général (2S) François CHAUVANCY a servi dans l’armée de Terre au sein des unités blindées des troupes de marine. Il a quitté le service actif en 2014. Il est expert des questions de doctrine sur l’emploi des forces, sur les fonctions ayant trait à la formation des armées étrangères, à la contre-insurrection et aux opérations sur l’information. A ce titre, il a été responsable national de la France auprès de l’OTAN dans les groupes de travail sur la communication stratégique, les opérations sur l’information et les opérations psychologiques de 2005 à 2012. Il a servi au Kosovo, en Albanie, en ex-Yougoslavie, au Kosovo, aux Émirats arabes unis, au Liban et à plusieurs reprises en République de Côte d’Ivoire où, sous l’uniforme ivoirien, il a notamment formé pendant deux ans dans ce cadre une partie des officiers de l’Afrique de l’ouest francophone. Il est chargé de cours sur les questions de défense et sur la stratégie d’influence et de propagande dans plusieurs universités. Il est l’auteur depuis 1988 de nombreux articles sur l’influence, la politique de défense, la stratégie, le militaire et la société civile. Coauteur ou auteur de différents ouvrages de stratégie et géopolitique., son dernier ouvrage traduit en anglais et en arabe a été publié en septembre 2018 sous le titre : « Blocus du Qatar : l’offensive manquée. Guerre de l’information, jeux d'influence, affrontement économique ». Il a reçu le Prix 2010 de la fondation Maréchal Leclerc pour l’ensemble des articles réalisés à cette époque. Il est consultant régulier depuis 2016 sur les questions militaires au Moyen-Orient auprès de Radio Méditerranée Internationale. Depuis mars 2022, il est consultant en géopolitique sur LCI notamment sur la guerre en Ukraine. Animateur du blog « Défense et Sécurité » sur le site du Monde depuis août 2011, il a rejoint depuis mai 2019 l’équipe de Theatrum Belli.
ARTICLES CONNEXES

3 Commentaires

    • Bonsoir, j’ai appris à mes pilotes à piloter dans la neige et sur les pistes verglacées à Canjuers. Une meilleure adhésion était obtenue par un léger dégonflement des pneumatiques, se regonflant sur commande mais j’ai quand même vu sur piste verglacée « pentue » l’arrière du blindé me passer presque devant. Concernant la raspoutitsa, l’AMX1ORC devrait rester sur les axes et sans doute éviter les pistes trop embourbées. Tous les terrains ne seront pas adaptés à ce blindé mais c’est une expérience d’il y a 40 ans. le blindé a évolué et sans doute la manière de l’employer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB