Le concert des Nations au XIXe siècle, par le professeur moderniste Jean-Pierre BOIS


L’objectif de la guerre est de faire la paix rappelle Jean-Pierre Bois, professeur émérite d’histoire moderne. Loin d’une histoire des différents congrès diplomatiques qui ont ponctué le XIXe siècle, l’historien propose de situer ce qu’on appelle « Le concert des nations », expression passée dans le langage courant au XIXe siècle dans un champ historique plus large.

Source : CANAL ACADEMIE

Previous Ils ont répondu présents pour rendre hommage au sergent Stéphane Duval, tué au Mali le 29 avril
Next En Suisse, quand l'Etat diminue les heures de vols des FA-18, les pilotes...démissionnent

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.