Les armées françaises renforcent leurs communications sécurisées et à haut débit par satellite avec les technologies Thales


Crédit : Thales

Le segment sol de Syracuse IV est officiellement lancé par ce premier contrat attribué à Thales par la Direction générale de l’Armement, le 14 juin 2019. Face à l’évolution des menaces, des risques et des technologies, il permettra aux forces armées françaises de bénéficier de capacités de communication fortement accrues entre la métropole et les théâtres d’opérations, et localement sur les théâtres eux-mêmes.

Instrument de la puissance nationale, l’espace est un domaine stratégique essentiel à la défense : les capacités des satellites militaires permettent aux forces armées d’opérer plus précisément en toute indépendance et en toute sécurité. Avec le développement des opérations extérieures et dans un contexte opérationnel où les besoins en communications sur les théâtres ont évolué, il est impératif pour le commandement, comme pour les forces déployées et en mouvement, d’accéder rapidement à l’information et de pouvoir la partager. Tant pour des interventions urgentes que des opérations plus larges, les armées doivent pouvoir compter sur des systèmes de communication de bout-en-bout, haut débit, protégés, mobiles et sécurisés, assurant une haute disponibilité et fonctionnant 24/7.

Syracuse IV va bénéficier de l’expertise de Thales dans les systèmes de communications par satellite acquise en tant qu’orchestrateur et intégrateur de technologies, tant en France qu’à l’export. Il s’appuiera en particulier sur un système de transmission hautement sécurisée System21 celui-ci garantissant la disponibilité et la confidentialité des communications échangées sous tous types de menaces : brouillage, interférences, interception, détection, attaques cyber. Thales Alenia Space, en participant à la conception du segment sol, assurera la gestion de la mission sur la constellation Syracuse, et permettra d’assurer la cohérence de cette gestion entre les contrats bord et sol du programme Syracuse IV.

Maître d’oeuvre du segment sol Syracuse III depuis 2004, Thales a à son actif plus de mille stations déployées dans le monde, et est référencé par l’OTAN avec son système de transmission protégée et sécurisée, System21.

Les forces armées françaises disposeront de capacités fortement accrues de communications par satellite avec des solutions sécurisées, à haut débit et interopérables avec les autres systèmes de communication. De nombreuses plateformes terrestres, navales et aéronautiques en bénéficieront dans le cadre de Syracuse IV.

Marc Darmon, Directeur général adjoint, Systèmes d’information et de communication sécurisés, Thales

Previous SCARABEE, le nouveau cheval (blindé) de bataille d’Arquus
Next Malmaison 1917, renouveau doctrinal

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.