jeudi 30 juin 2022

Suomi KP/-31 – L’excellent pistolet-mitrailleur finlandais

L’histoire du Suomi KP/-31 est assez intéressante car cette arme ne résulte pas directement d’une demande de l’armée finlandaise mais directement de son inventeur Aimo Lahti qui est devenu un concepteur d’armes à feu européen assez célèbre. Il a travaillé sur de nombreuses armes différentes notamment des pistolets, fusils anti-char, fusils-mitrailleurs et son pistolet-mitrailleur KP/-31 est sans doute son arme la plus célèbre.

Lahti était un passionné d’armes à feu et il a commencé à s’y intéresser dès l’âge de 13 ans quand il a acheté son premier fusil. Il a alors commencé à les étudier et à bricoler dans son coin puis il va rejoindre l’armée en tant qu’armurier.

Pendant son temps libre, il va commencer à concevoir des prototypes de pistolets-mitrailleurs avec l’aide d’autres soldats de son régiment en s’inspirant du célèbre pistolet-mitrailleur allemand MP18. Son premier prototype aménagé en .32ACP ne va pas vraiment marcher mais il va servir de base pour un second prototype utilisant une cartouche plus puissante, le 7,65 Parabellum. Cette arme fonctionne bien mais l’armée ne s’y intéresse pas vraiment. Cependant, Aimo Lahti croit en son invention et va quitter l’armée avec les trois soldats avec qui il travaillait pour créer une entreprise afin de poursuivre le développement de son pistolet-mitrailleur et de le vendre à la Finlande et également à d’autres pays.

À la fin de l’année 1924, l’armée finlandaise commence à s’intéresser au pistolet-mitrailleur de Lahti et elle va suivre son travail d’un peu plus près. En 1926, les premières ventes commencent pour son arme désignée KP26 qui avait la particularité d’avoir un chargeur extrêmement courbé à cause de la forme de sa cartouche, le 7,65 parabellum. La Finlande et l’Estonie vont commander quelques exemplaires pour faire des essais. Ce n’est pas un grand succès commercial mais cela va permettre à l’entreprise de faire entrer un peu de chiffre d’affaires et ainsi motiver Lahti et son équipe à poursuivre le développement de son pistolet-mitrailleur. Il va alors modifier le sélecteur de tir qui était sur le côté et surtout aménager l’arme pour le 9mm Parabellum en abandonnant au passage le chargeur courbé.

La production du KP/-31 de Lahti peut alors commencer. Les clients sont la Finlande puis la Pologne, de nouveau l’Estonie et d’autres pays de l’Est ainsi que des pays scandinaves. Ces armes étaient exportées ou fabriquées sous-licence à l’étranger.

L’invasion de la Finlande par l’URSS en novembre 1939 va faire exploser la demande pour le KP/-31 qui sera alors fabriqué à plus de 50 000 exemplaires pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Maître LUGER
Maître LUGER
J’ai créé la chaîne YouTube "MAÎTRE LUGER" en 2017 pour présenter l’évolution de l’armement léger à travers l’histoire et proposer de la documentation en français. En effet, les armes légères souffrent souvent d’un manque d’information en français ce qui est d’autant plus regrettable que la France est le berceau de l’armement moderne (fusil semi-automatique, poudre sans fumée, balle Minié, etc.). Mon objectif est de mettre en avant la riche histoire de ces inventions et l’ingéniosité des hommes qui les ont conçus. Je travaille en collaboration avec différents acteurs dont des musées, collectionneurs privés et entreprises de l’armement qui me permettent d’avoir accès à ces armes pour les étudier et quelques fois les essayer. J'ai rejoins l'équipe de THEATRUM BELLI en décembre 2021.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB