22 juillet 1917 : L’antipatriotisme devant le Sénat (Discours de CLEMENCEAU)


Devant le Sénat, long discours de Clemenceau qui dénonce la complaisance vis-à-vis des défaitistes, des fauteurs de grève et des étrangers cherchant à démoraliser la France et accuse Malvy de tolérer, de protéger, voire de subventionner des meneurs de la classe ouvrière sous prétexte de maintenir la tranquillité publique, et fait voter une motion contre la propagande défaitiste. Rémy Porte.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Previous HISTOIRE : Chronique culturelle du 22 juillet
Next Rapport "flash" sur la place de l'industrie de défense dans la politique de relance

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.