vendredi 3 décembre 2021

De nouvelles solutions techniques pour la prise en charge des victimes contaminées valides ou non

Un événement à caractère Nucléaire, Radiologique, Biologique ou Chimique (NRBC) constitue un défi technique et organisationnel particulièrement important pour tous les services de secours et en particulier les services hospitaliers.

La décontamination des victimes ou des personnes impliquées fait partie des actions d’urgence dans le but de sauver des vies. Toutes les études physiologiques montrent que l’effet toxique de la contamination dépend beaucoup de sa durée de contact avec la peau ou les organes vitaux des blessés. Chaque minute gagnée améliore grandement le pronostic de survie et de guérison. 

L’utilisation d’unités de décontamination, mobiles ou fixes, en conteneurs totalement intégrés permet de s’affranchir de toutes les opérations de montage, longues et fastidieuses, et d’être rapidement opérationnel.

Les unités de décontamination proposées par la société 4S Securty systems (filiale de MontBlanc Technologies) sont des conteneurs 20 pieds (6,06 m x 2,44 m) facilement transportables et déployables en quelques minutes par un nombre limité d’opérateurs.

Chaque unité intègre tous les équipements nécessaires à un fonctionnement quasi immédiat : réservoirs d’eau, de solution de décontamination et de recueils d’effluents, générateur électrique, système de chauffage de l’eau des douches et de l’air des cabines, ventilation, pompes, bacs de rétention pour les effets personnels et vêtements…Ces éléments sont installés à poste fixe à l’intérieur du module.

La plupart des éléments sont intégrés dans un faux plancher, ce qui permet de conserver la presque totalité de la surface disponible pour les cabines.

Le système est opérationnel, sans aucun montage, dès l’ouverture des portes de l’unité pour un gain de temps incontestable.

Deux modèles sont disponibles, le premier dispose de deux vastes cabines pouvant accueillir une victime disposée sur un brancard entouré de quatre personnels soignants.

Le second, dispose de deux lignes de décontamination constituées chacune de quatre cabines permettant le déshabillage, la décontamination, le rinçage et le rhabillage. Chaque cabine est séparée par des portes étanches empêchant tout transfert de contamination.

L’installation en fixe des composants du système et l’absence de cloisons mobiles et de réservoirs souples attenants permettent une meilleure maîtrise de la sécurité NRBC :

  • étanchéité parfaite des portes et des cloisons rigides,
  • ventilation maîtrisée,
  • évacuation immédiate des effluents dans un bac de rétention rigide situé sous le faux plancher, avant traitement et rejet à l’égout.

Ces particularités évitent le risque de transfert de contamination, de fuite d’effluents et facilitent la remise en condition opérationnelle après chaque utilisation.

Les conteneurs où sont intégrés les modules sont conformes à la norme ISO pour le transport maritime ou terrestre et ne nécessitent pas de préparation pour être expédiés.

Claude LEFEBVRE

Consultant en technologies de défense NRBC (détection, identification, protection, décontamination, prophylaxie), AMOA projet NRBC. Formateur et conférencier.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BOUTIQUE TB

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB