vendredi 19 avril 2024

Du renouveau du char de bataille

Jamais nous n’aurons autant évoqué le char de bataille et son avenir sur un théâtre d’opération. Il est devenu un sujet d’actualité qui rappelle qu’une force armée, notamment terrestre mais pas uniquement, doit disposer de l’ensemble des capacités pour mener des opérations de haute intensité.

Ce débat sur le char a montré sans ambiguïté les faiblesses acceptées par aveuglement sinon par angélisme par les Etats européens depuis la fin de la guerre froide au point qu’ils ne peuvent soutenir un allié que dans la douleur et la pénurie.

Reste à savoir si nos chars complexes et coûteux, enfin testés dans des combats de haute intensité, seront en mesure de contrer les blindés russes.

Pendant la guerre froide, les 10 000 chars de l’OTAN étaient considérés comme suffisants, surtout s’ils disposaient un appui aérien, pour s’opposer aux 50 000 chars soviétiques.

Outre ma participation quotidienne sur LCI, deux contributions concernant les blindés ce 27 janvier 2023 sur TV5Monde (texte), https://lnkd.in/eG9_XQ_c  et vidéo (https://lnkd.in/eW6nY7J9) ainsi qu’une interview ce samedi 28 janvier 2023 sur Europe 1 dans l’émission « C’est arrivé cette semaine » de Frédéric Taddéi : https://lnkd.in/eyhG_aju

Ce fut enfin une conférence donnée ce jeudi 26 janvier 2023 dans le cadre des « Cafés stratégiques ». Organisée par l’association régionale des anciens auditeurs de l’IHEDN, elle s’est tenue à l’université de Bretagne Sud (Vannes) devant un amphithéâtre rempli pour un sujet connexe à la guerre en Ukraine : « guerre, influence et propagande au XXIe siècle à l’aune de la guerre russo-ukrainienne ». La guerre de l’information est devenue une réalité comme en témoigne cette guerre.

 

Général (2S) François CHAUVANCY
Général (2S) François CHAUVANCY
Saint-cyrien, breveté de l’École de guerre, docteur en sciences de l’information et de la communication (CELSA), titulaire d’un troisième cycle en relations internationales de la faculté de droit de Sceaux, le général (2S) François CHAUVANCY a servi dans l’armée de Terre au sein des unités blindées des troupes de marine. Il a quitté le service actif en 2014. Consultant géopolitique sur LCI depuis mars 2022 notamment sur l'Ukraine et sur la guerre à Gaza (octobre 2023), il est expert sur les questions de doctrine ayant trait à l’emploi des forces, les fonctions ayant trait à la formation des armées étrangères, la contre-insurrection et les opérations sur l’information. A ce titre, il a été responsable national de la France auprès de l’OTAN dans les groupes de travail sur la communication stratégique, les opérations sur l’information et les opérations psychologiques de 2005 à 2012. Depuis juillet 2023, il est rédacteur en chef de la revue trimestrielle Défense de l'Union des associations des auditeurs de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (IHEDN). Il a servi au Kosovo, en Albanie, en ex-Yougoslavie, au Kosovo, aux Émirats arabes unis, au Liban et à plusieurs reprises en République de Côte d’Ivoire où, sous l’uniforme ivoirien, il a notamment formé pendant deux ans dans ce cadre une partie des officiers de l’Afrique de l’ouest francophone. Il est chargé de cours sur les questions de défense et sur la stratégie d’influence et de propagande dans plusieurs universités. Il est l’auteur depuis 1988 de nombreux articles sur l’influence, la politique de défense, la stratégie, le militaire et la société civile. Coauteur ou auteur de différents ouvrages de stratégie et géopolitique., son dernier ouvrage traduit en anglais et en arabe a été publié en septembre 2018 sous le titre : « Blocus du Qatar : l’offensive manquée. Guerre de l’information, jeux d'influence, affrontement économique ». Il a reçu le Prix 2010 de la fondation Maréchal Leclerc pour l’ensemble des articles réalisés à cette époque. Il est consultant régulier depuis 2016 sur les questions militaires au Moyen-Orient auprès de Radio Méditerranée Internationale. Animateur du blog « Défense et Sécurité » sur le site du Monde à compter d'août 2011, il a rejoint en mai 2019 l’équipe de Theatrum Belli.
ARTICLES CONNEXES

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB