Exclusivité : Le reporter-photographe Thomas Goisque était en Centrafrique


Dans les rues de Bangui, la capitale centrafricaine en proie à des violences intercommunautaires, les militaires français ont reçu de l’ONU la délicate mission de désarmer les milices et de ramener un semblant de calme afin de préparer les élections. 

Cliquer sur l’image pour accéder à son reportage 

Sangaris2

Previous Civisme : Un ancien légionnaire, devenu garagiste, sauve la vie d'un bébé
Next Rapport (non contraignant) commandé par Obama portant sur la réforme de la NSA

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.