Inauguration demain du MILISTORE par le général de corps d’armée BARRERA


Le 12 décembre 2018 au 121e régiment du Train à Montlhéry, le général de corps d’armée Bernard BARRERA, major général de l’armée de Terre inaugurera le MILISTORE.

Le 121e régiment du train a participé au développement du programme et sera le premier régiment de l’armée de Terre à le tester.

 Le « milistore » est un magasin d’applications mobiles accessibles sur smartphone qui permettra aux personnels civils et militaires de l’armée de Terre et plus largement du ministère :

  • d’accéder de manière sécurisée à une série d’applications spécialement développées pour répondre à leurs besoins ;
  • d’obtenir plus facilement les informations qui le concernent ;
  • de simplifier leurs démarches administratives ;
  • d’accéder à d’autres services dématérialisés comme la commande d’habillement ou la prise de rendez-vous en ligne.

Une part de ces applications est à l’initiative des usagers eux-mêmes.

En complément du Milistore, d’autres projets emblématiques de la transformation numérique de l’armée de Terre seront également présentés comme :

  • Le TIC (Terminal Intradef du Cadre), tablette numérique sécurisée à destination des cadres de l’armée de Terre.
  • Les systèmes ICAR-DEDAL et SCERVIR, programmes visant à améliorer la productivité des acteurs de terrain de la maintenance des matériels par la simplification et l’automatisation.
  • La musette numérique permettant aux élèves sous-officier d’avoir accès, depuis leur terminal personnel ou professionnel, à une bibliothèque de cours. Ils pourront y trouver des tutoriels attractifs, des cours en auto-apprentissage ou encore des tests pour vérifier leurs connaissances et corriger leurs erreurs.
  • La Pédago box destinée à mettre à disposition du personnel en formation (stagiaires en école, soldats en régiment…) toutes les ressources numériques non classifiées, indépendamment des réseaux classiques Intradef et Internet.
Previous HISTOIRE : Chronique culturelle du 11 décembre
Next HISTOIRE : Chronique culturelle du 12 décembre

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.