mardi 7 décembre 2021

La mer dans l’Histoire – Une vision de l’avenir ? (CESM/Océanides)

Océanides est, par son ampleur, le programme en sciences humaines le plus novateur depuis la Grande Encyclopédie du XVIIIe siècle pour avoir réuni 260 chercheurs issus de 40 pays. L’ambition et l’originalité de ce programme international de recherche de cinq années ont été d’évaluer l’impact du fait maritime dans l’Histoire de l’humanité, de la préhistoire jusqu’à aujourd’hui et de répondre aux questionnements problématiques suivants :

Est-ce la mer qui fait la différence dans l’évolution générale des peuples ? Quelles sont les évolutions imputables à la mer dans l’Histoire générale comme dans l’histoire particulière des entités, notamment politiques ? Comment la mer a-t-elle changé la trajectoire des ensembles considérés ? Comment le fait de se tourner vers la mer permet-il d’exploiter au mieux le potentiel démographique, la situation géographique, politique, financière, les connaissances scientifiques… pour constituer un puissant moteur de développement et de puissance ? La mer est-elle un facteur de réussite, de développement, de rayonnement ?

De l’ensemble de ces recherches publiées in extenso en quatre volumes, en français et en anglais, par les éditions Boydell & Brewer se dégagent trois vagues de fond qui répondent clairement à notre questionnement. Oui, le fait de se tourner vers la mer quels que soient le temps, le lieu, est le moteur le plus puissant qui soit pour impacter positivement les trajectoires historiques. C’est que la mer est le moteur de l’Histoire ; le moteur de la prédominance et du rayonnement ; l’accélérateur du développement économique et politique.

 

Marine & Océans
La revue trimestrielle "Marine & Océans" a pour objectif de sensibiliser le grand public aux grands enjeux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d'un milieu fragile. Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu’aux échanges. Les ressources qu’ils recèlent sont à l’origine de nouvelles ambitions et peut-être demain de nouvelles confrontations.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BOUTIQUE TB

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB