lundi 16 mai 2022

Le revolver d’ordonnance modèle 1892

Nous avions vu que le revolver d’ordonnance modèle 1873 était un superbe revolver pour son époque mais avec le passage à la poudre sans fumée et l’invention du barillet basculant il était devenu obsolète. La France va donc se lancer à la recherche d’une arme plus moderne.

Le Général Boulanger dont on a pu parler lors du développement du Lebel va lancer le projet pour trouver un nouveau revolver en étudiant premièrement les revolvers suisses modèle 1882 qui vont servir de source d’inspiration pour la nouvelle arme de poing de l’armée française.

Ces premiers revolvers commenceront à être produits en tant que modèle 1887 et non 1892. La production de ces premiers revolvers va être rapidement suspendus car la priorité est donnée à la fabrication en masse des fusils Lebel. L’arrêt de la production de ce revolver 1887 va permettre à la MAS de poursuivre le développement de son arme de poing en s’inspirant du Colt 1889 avec son barillet basculant et son extracteur en étoile qui va permettre de retirer tous les étuis en même temps.

En 1892, le revolver français est prêt et la production peut commencer à partir de l’année suivante. D’ailleurs la production va être très longue car elle va durer de 1893 à 1924 et ces revolvers seront fabriqués par le Manufacture d’Armes de St-Etienne mais également en Espagne afin de libérer les lignes de production au début de XXe siècle pour la fabrication de fusils. Des copies seront également produits en Belgique. Ces revolvers vont équiper l’armée de terre française et également la Marine.

Les revolvers modèle 1892 sont des armes robustes et fiables mais leur cartouche n’est pas des plus puissantes. Ils vont cependant avoir une très longue utilisation car ils seront utilisés bien après la Première Guerre mondiale et les derniers seront totalement remplacés qu’à partir de la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce qui est extrêmement long pour une arme conçue à la fin du XIXe siècle. Bien sûr, à cette époque, ils étaient devenus quelque peu obsolètes et on avait déjà commencé le processus de remplacement avec les pistolets automatiques modèle 35A et 35S.

Maître LUGER
Maître LUGER
J’ai créé la chaîne YouTube "MAÎTRE LUGER" en 2017 pour présenter l’évolution de l’armement léger à travers l’histoire et proposer de la documentation en français. En effet, les armes légères souffrent souvent d’un manque d’information en français ce qui est d’autant plus regrettable que la France est le berceau de l’armement moderne (fusil semi-automatique, poudre sans fumée, balle Minié, etc.). Mon objectif est de mettre en avant la riche histoire de ces inventions et l’ingéniosité des hommes qui les ont conçus. Je travaille en collaboration avec différents acteurs dont des musées, collectionneurs privés et entreprises de l’armement qui me permettent d’avoir accès à ces armes pour les étudier et quelques fois les essayer. J'ai rejoins l'équipe de THEATRUM BELLI en décembre 2021.
ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB