jeudi 11 août 2022

Les infirmières dans l’Allemagne en guerre

Organisation autonome en apparence, la Croix-Rouge allemande est en vérité inféodée à la Wehrmacht dès 1937 : en cas de guerre, les infirmières peuvent être mobilisées au même titre que les soldats. Après la campagne de Pologne en 1939, où la logistique médicale s’est avérée catastrophique – 300 soignantes pour 30 000 blessés ! –, la Croix-Rouge recrute et forme des milliers de jeunes filles fières de pouvoir servir le Führer et leur pays. Mais une fois au front, notamment à l’Est, les infirmières déchantent vite. Confrontées aux exécutions arbitraires de civils, à la liquidation des ghettos et à la déportation des juifs, mais aussi au manque de moyens et de matériel, 200 000 femmes furent mobilisées durant la Seconde Guerre mondiale, luttant vaillamment, travaillant parfois soixante-douze heures d’affilée. Témoignages poignants de sept d’entre elles.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB