Aperçu sur l’art de la guerre au Moyen Âge


Les armes offensives utilisées durant le Moyen-Age jusqu’à l’invention de la poudre sont toutes plus ou moins dérivées d’armes connues depuis l’antiquité : l’arc, l’arbalète, la masse d’arme, le fléau d’arme, les armes d’hast.

Les machines de guerre servent à attaquer les châteaux forts : la baliste laisse rapidement sa place aux machines à balancier (mangonneaux, trébuchet, couillard).

À partir du XVIe siècle ces machines à contre-poids tombent dans l’oubli, remplacées par les armes à feu. Vers le XVIe siècle, leur utilisation est généralisée. Les développements ultérieurs de ces armes donnent l’artillerie sol-sol telle que nous la connaissons actuellement.

Previous "La stratégie américaine en Afrique" (Etude IRSEM sous la direction de Maya Kandel)
Next "Où se trouve le musulman modéré ?" Intervention de l'ambassadeur des Emirats Arabes Unis en Russie

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.