dimanche 17 octobre 2021

HISTOIRE : Chronique culturelle du 23 août

23 août 93 : Mort de Gnaeus Julius Agricola.

Général romain, héros de la conquête en Britonnia (Grande-Bretagne actuelle) et beau-père de Tacite qui lui consacré une biographie intitulée en latin De vita et moribus Iulii Agricolae.


23 août 1305 : exécution de William Wallace.

« Chevalier écossais qui devient le leader de la rébellion contre l’occupant Anglais en 1297. Après sa victoire à Stirling, il reconquiert une partie de l’Ecosse et est proclamé gardien du royaume d’Ecosse. Vaincu par Edouard 1er à Falkirk le 22 juillet 1298, il est capturé près de Glasgow le 3 août 1305 puis condamné à mort pour haute trahison envers son souverain. Un monument est élevé en son honneur à Stirling en 1969. Le film Braveheart s’inspire assez librement de son épopée et a largement contribué à la populariser ». CNE Jean-Baptiste P. (COMLE).

Braveheart_edinburghcastle


23 août 1914 : le Japon entre dans la Première Guerre mondiale.

L’empire du soleil levant déclare la guerre à l’Allemagne avec comme intention d’occuper ses possessions asiatiques (port de Tsingtao, îles Marianne).


23 août 1914 : bataille de Charleroi (Belgique).

L’armée du général Lanrezac se replie devant celle de von Bulow. Au même moment, le corps expéditionnaire britannique, engagé pour la première fois, est battu par von Kluck lors de la bataille de Mons. A noter que c’est lors de la bataille de Charleroi que Pierre Drieu La Rochelle est blessé par un éclat d’obus reçu à la tête. Il écrira après-guerre, La comédie de Charleroi, nouvelle où il relate la retraite française.


23 août 1939 : pacte germano-soviétique (Moscou).

Podcast avec l’historien Stéphane Courtois, spécialiste des régimes communistes.

Il est également connu sous les dénominations de pacte Ribbentrop-Molotov (surtout en Occident), pacte Hitler-Staline (surtout dans les pays concernés) et Pacte de non-agression de 1939 (dans les sources soviétiques et apparentées).

Il fait suite aux accords de Munich de 1938 entre Hitler et les pays occidentaux, menant au démantèlement de la Tchécoslovaquie, et à l’échec des négociations soviéto-occidentales en vue d’une éventuelle alliance contre l’Allemagne nazie. Outre un engagement de neutralité en cas de conflit entre l’une des deux parties et les puissances occidentales, le Pacte germano-soviétique comportait un protocole secret, qui délimitait entre les deux pays des sphères d’influence, et dont la mise en œuvre se traduira par l’invasion, l’occupation et l’annexion de certains Etats ou territoires (Pologne, Finlande, pays baltes, Bessarabie). Signé pendant l’offensive soviétique contre les Japonais en Mongolie, le pacte dégrade notablement la relation entre l’Allemagne et le Japon et met un terme aux plans antisoviétiques japonais.

Le pacte est brisé le , par la décision de Hitler d’attaquer l’URSS en déclenchant l’opération Barbarossa, laquelle entraîne une alliance soviétique immédiate avec l’Angleterre.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB