Mali : Les troupes françaises pourraient rester sur place durant 10 ou 15 ans


Le politologue Michel Galy revient la situation au Mali et sur l’opération en cours dans le nord, engageant des soldats français, maliens et l’ONU. Baptisée « Hydre », elle illustre la crainte de nouvelles attaques de groupes islamistes armés à l’approche des élections législatives dont le premier tour est prévu le 24 novembre et le second le 15 décembre.

Previous COLLOQUE : "La guerre en images et en mots. Représenter et raconter les combats"
Next Turquie : Depuis 2012, 166 conscrits se sont donnés la mort durant leur service militaire

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.