Sagem annonce une nouvelle version du « Félin »


Crédit photo : Stéphane Gaudin

La Direction générale de l’armement (DGA) vient de notifier à Sagem (Safran) le contrat « FELIN V1.3 » portant sur l’intégration de plusieurs améliorations opérationnelles aux systèmes d’infanterie FELIN actuellement en service dans l’armée de Terre.

FELIN V1.3 intègre une nouvelle configuration optimisant l’emploi du système dans ses fonctions d’observation et de combat. Des évolutions logicielles prévoient des services nouveaux pour les groupes spécialisés de tireurs de précision et d’appui mortiers.

FELIN V1.3 est doté d’une nouvelle structure de portage et de protection plus légère et plus modulaire améliorant la mobilité et réduisant ainsi la signature visuelle du soldat. Cette nouvelle version conduira dans certains cas d’utilisation à une réduction allant jusqu’à 40% du poids de la dotation spécifique FELIN, tout en conservant le niveau de protection nécessaire aux missions de l’armée de Terre. Les chefs de groupes et de section disposeront d’un gilet de combat optimisé pour l’utilisation dans les phases de combat débarqué du terminal tactique « SitComdé » (Système d’information terminal du Combattant débarqué).

Les évolutions « FELIN V1.3 » seront livrées en série dès le début 2016. Motivées par les retours d’expériences des forces terrestres sur les récents théâtres d’opérations, ces évolutions de FELIN s’appuient sur le savoir-faire de Sagem en matière de conduite de grands programmes d’armement et de conception de systèmes de coordination tactique, de l’infanterie aux fonctions d’appui feu.

Previous La roquette activée par induction de TDA Armements confirme sa précision et son insensibilité
Next Yémen : La communication saoudienne conduite par un général passé par l'école de Saint-Cyr Coëtquidan

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.