dimanche 16 juin 2024

Thales équipera les SNLE d’une suite sonar de nouvelle génération

Thales s’est vu confier par la Direction générale de l’armement (DGA) le développement d’une nouvelle suite sonar pour le programme de réalisation des Sous-marins Nucléaires Lanceurs d’Engins (SNLE) de 3e génération (3G) et le programme de modernisation des SNLE de 2e génération (2G).

Cette nouvelle génération de suite sonar se démarque par de nombreuses ruptures technologiques. Dotée d’une multitude de capteurs toujours plus performants au sein de grandes antennes, et s’appuyant sur de puissants algorithmes de traitement de données massives (big data), cette suite sonar permettra d’assurer pour les dizaines d’années à venir, une parfaite maîtrise de la situation acoustique face à des menaces de plus en silencieuses.

Thales est leader mondial sur le marché de la lutte sous la mer et équipe plus de 50 sous-marins de différents types (SNLE, Sous-marin Nucléaire d’Attaque – SNA – ou conventionnels) à la mer aujourd’hui.

Le ministère des Armées a renouvelé sa confiance en Thales pour permettre à la Marine nationale de conserver sa supériorité opérationnelle en matière de détection sous-marine. La suite sonar développée par Thales garantit une maîtrise sans équivalent de l’environnement sous-marin. Elle permet ainsi de détecter, localiser et classifier toutes les menaces à courte, moyenne et longue distance.

Dans un monde où les marines sont confrontées à des menaces et des défis croissants, les sous-marins restent l’un des instruments les plus stratégiques des forces navales. Les 4 SNLE de la Marine nationale, regroupés au sein de la Force océanique stratégique (FOST), patrouillent pour assurer la permanence à la mer de la dissuasion nucléaire.

Le contrat accordé par la DGA à Thales porte à la fois sur la conception et le développement de la suite sonar à bord du SNLE 3G et sur la conception détaillée jusqu’au déploiement de la suite sonar à bord du SNLE 2G.

La supériorité acoustique des sous-marins français pour les années à venir, s’appuiera sur l’ensemble des technologies de rupture dont Thales a la maîtrise. De nouveaux systèmes d’antennes de grande dimension, hébergeant un très grand nombre de capteurs, permettront d’atteindre des capacités de détection inégalées d’une grande précision.

Le volume d’informations de détection généré sera sans commune mesure avec les précédents systèmes. La solution de traitement des informations et de détection ALICIA (Analyse, Localisation, Identification, Classification Intégrées et Alertes), s’appuiera sur des algorithmes élaborés de traitement big data, et des interfaces homme-machine ergonomiques permettant d’optimiser la charge de travail des opérateurs et de les guider dans la prise de décision.

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB